BIEN-ÊTRE
03/08/2018 15:29 EDT | Actualisé 03/08/2018 15:30 EDT

Une mère réanime un de ses triplés en accouchant des deux autres

Et ce n'est pas la première fois qu'elle sauve la vie d'un de ses enfants.

Pirotehnik via Getty Images

Une femme de la Saskatchewan a sauvé la vie d'un de ses nouveau-nés en le réanimant alors qu'elle accouchait de deux autres bébés.

Après avoir commencé le travail à la maison et accouché du premier bébé qui ne respirait pas, Danielle Johnston a donné à sa fille la RCR en attendant 45 minutes qu'une ambulance les transporte vers l'hôpital.

«J'avais des contractions pendant que je faisais la réanimation cardiorespiratoire, puis tout le trajet jusqu'à Regina. Lorsque nous sommes arrivés à Regina, j'avais des contractions à toutes les minutes», a raconté Johnston à Weyburn Review, qui vit dans une ferme près de Griffin, en Saskatchewan.

Johnston a donné naissance à deux garçons par césarienne au Regina General Hospital. Les trois bébés ont été stabilisés et sont dans l'Unité de soins intensifs néonatals, selon le journal. Karlee, Jack et Liam pèsent 4,5 livres chacun.

Johnston, qui a quatre autres enfants, était enceinte de 32 semaines de triplés quand elle a commencé à avoir des contractions à son domicile. Son fils aîné, Dillon, âgé de 15 ans, a appelé l'ambulance et l'a ensuite aidé à se rendre sur le canapé après la naissance du premier bébé, Karlee.

Sur les instructions de sa mère, Dillon a conduit la camionnette familiale au bout de la route afin de diriger l'ambulance pendant qu'elle continuait à réanimer Karlee.

«Il leur a fallu environ 45 minutes pour arriver. Et tout le temps, il était calme et il a été très bon pour son jeune âge», a déclaré M. Johnston à l'émission The Afternoon Edition diffusée sur CBC Saskatchewan.

«Il est mon héros.»

Pirotehnik via Getty Images

Johnston a déjà sauvé un enfant en pratiquant la RCR

Ce n'était pas la première fois que Johnston utilisait la RCR pour sauver la vie d'un de ses enfants. Lorsque sa fille Kate avait 10 mois, elles ont été enterrées dans le sable après qu'une dune se fut effondrée sur eux près du parc régional Mainprize à Midale, en Saskatchewan, selon Weyburn Review.

«Nous lui avons découvert la tête et l'avons sortie. J'ai enlevé le sable de son visage et de sa bouche et lui ait fait le massage cardiaque, puis elle a commencé à pleurer», a raconté la mère au journal en 2010.

Aujourd'hui, Kate est heureuse, en bonne santé et est âgée de neuf ans, a déclaré Johnston au journal cette semaine.

Ce texte initialement publié sur le HuffPost Canada a été traduit de l'anglais.