DIVERTISSEMENT
03/08/2018 16:02 EDT | Actualisé 03/08/2018 16:02 EDT

«La Voix»: les préauditions ont débuté à Montréal

Il y avait foule pour le lancement des préauditions de «La Voix».

Malik Cocherel
Trois des finalistes de la dernière édition, Yann Brassard, Miriam Baghdassarian et la grande gagnante Yama Laurent.

Il y avait foule pour le lancement des préauditions de La Voix à l'Hôtel Gouverneur, où les artistes en herbe ont reçu la visite surprise de trois des finalistes de la dernière édition, Yann Brassard, Miriam Baghdassarian et la grande gagnante Yama Laurent.

Ce vendredi, la future «Voix» du Québec se trouvait, peut-être, à l'Hôtel Gouverneur, parmi les centaines de personnes qui se sont retrouvées Place Dupuis à Montréal pour participer aux préauditions de la populaire émission musicale de TVA, dont le prochain tour de chant est attendu cet hiver.

Jeunes et moins jeunes

«Je suis un peu stressée», nous a avoué Ève, 18 ans, qui est venue de Sherbrooke et qui a choisi de chanter Fix You de Coldplay, pour sa deuxième participation aux préauditions de La Voix. «C'est une chanson qui me tient très à cœur et que je connais depuis que j'ai 12 ans. Donc je pense que ça va bien se passer, on va y aller avec le flow

Dans la salle où patientent les candidats, on croise tous les âges et tous les profils. Aucune limite n'est fixée, si ce n'est d'avoir entre 15 et 95 ans. Simon, un auteur-compositeur-interprète de la Rive-Sud de Montréal, fait de la musique depuis 37 ans et est venu présenter une de ses chansons avec sa guitare. «C'est la première fois que je viens aux auditions. Je le fais par pur plaisir. Alors, autant le faire avec quelque chose qui m'appartient et que j'ai écrit.»

Malik Cocherel
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pour le premier jour des préauditions, des têtes bien connues de l'émission - Yama Laurent, Miriam Baghdassarian, Yann Brassard et Félix Lemelin - sont venues faire un tour à l'Hôtel Gouverneur, afin d'encourager les aspirants chanteurs. «Je suis venue partager de bons moments avec eux pour les mettre dans les meilleures conditions», nous a confié la grande gagnante de la dernière édition, Yama Laurent. «Le premier conseil que je leur ai donné, c'est d'essayer de rester eux-mêmes et de choisir une chanson qui leur parle.»

Malik Cocherel

Des papillons dans le ventre

De son côté, Félix Lemelin a dit se sentir «fébrile» en voyant les candidats dans la position dans laquelle il se trouvait il y a tout juste un an. «J'ai des papillons dans le ventre en les voyant stresser avec leur petit numéro collé sur le corps», a témoigné le demi-finaliste de la saison 6. «J'avais beaucoup d'appréhension avant mon audition. Je me souviens très bien de mon cœur qui battait très fort à côté de ma guitare, et des projecteurs qui étaient braqués sur moi, et qui m'empêchaient de voir les juges.»

Après avoir échoué à deux reprises aux préauditions, Yann Brassard a eu bien raison de retenter sa chance une troisième fois l'année dernière. Auteur d'un brillant parcours, le «Michael Jackson» de La Voix s'est hissé jusqu'en finale. «Mon exemple montre bien qu'il faut persister et ne pas abandonner après un échec aux préauditions, a-t-il confié. Mon conseil, c'est de bien rester focus avant son passage. C'est pas le moment de chanter dans la salle d'attente avec tout le monde. Il faut vraiment se concentrer sur sa performance.»

À Montréal, les préauditions de La Voix se poursuivront jusqu'au 5 août, puis du 10 au 12 août, à l'Hôtel Gouverneur. Une autre ronde de préauditions aura lieu ensuite du 16 au 19 août à l'Hôtel Plaza à Québec, où les candidats auront peut-être la chance de croiser Félix Lemelin. «Je vais essayer d'être là pour venir les encourager, vu que le Plaza est seulement à 15 minutes de chez moi», a lancé le jeune protégé de Lara Fabian.