NOUVELLES
02/08/2018 13:58 EDT | Actualisé 02/08/2018 17:05 EDT

La recherche du selfie parfait a mis la pagaille dans ce champ de tournesols

«Nous sommes fermés et n'ouvrirons plus jamais pour des images de tournesols.»

THE CANADIAN PRESS/John Woods

Désireux d'obtenir la photo parfaite pour alimenter leur profil Instagram, une horde de Canadiens a pris d'assaut le champ de tournesols de la famille Bogle au point de la pousser à fermer pour toujours le champ situé à Hamilton en Ontario.

THE CANADIAN PRESS

La famille a ouvert son champ de tournesols aux curieux le 20 juillet au coût de 7,50$ par adulte. Tout semblait bien se dérouler et le stationnement, pouvant accueillir 300 automobiles, n'était jamais rempli à pleine capacité, a expliqué Barry Bogle, propriétaire de la ferme avec sa femme et son fils, à The Globe and Mail.

Les choses se sont envenimées ce samedi 28 juillet. Quelques photos mettant en vedette les 1,4 million de tournesols du champ sont devenues virales sur Instagram. «Je ne peux que décrire ça comme une apocalypse de zombies», a confié Brad Bogle, le fils de la famille, au National Post.

Les voitures ont commencé à arriver le matin vers 5 h 45. La famille a dû demander de l'aide à la police de Hamilton. Après avoir ouvert plus tôt, le stationnement était bondé et les voisins ont aussi dû offrir des espaces de stationnement.

THE CANADIAN PRESS

THE CANADIAN PRESS

Certains ont même laissé leur voiture sur le bord de l'autoroute et des centaines de personnes marchaient le long de la route menant au champ pour une photo avec les tournesols.

Afin d'obtenir le meilleur cliché, plusieurs ont marché à travers les fleurs, ont cassé les tournesols et ont endommagé l'endroit, selon CTV News.

Environ 7 000 personnes seraient venus ce jour-là et environ 1 000 n'auraient pas payé le coût d'entrée, a expliqué Bogle.

Sans surprise, la famille a décidé de fermer son champ au public. «Nous sommes fermés et n'ouvrirons plus jamais pour des images de tournesols», informe maintenant le répondeur de la ferme.