NOUVELLES
31/07/2018 17:42 EDT | Actualisé 31/07/2018 17:42 EDT

Apple profite au troisième trimestre des iPhone plus chers

Le groupe a fini la séance officielle à 935,3 milliards de dollars en capitalisation boursière.

Guillaume Payen/SOPA Images/LightRocket via Getty Images

Le groupe informatique Apple a publié mardi un bénéfice net trimestriel en hausse de plus de 30% à 11,5 milliards de dollars, aidé en particulier par une hausse du prix de vente des iPhone.

Rapporté par action, référence en Amérique du Nord, le bénéfice ressort à 2,34 dollars. C'est davantage que prévu par les analystes, qui tablaient sur 2,18 dollars.

Le chiffre d'affaires est aussi meilleur que prévu, à 53,27 milliards de dollars (+17%).

Les ventes d'iPhone, très observées, se sont révélées en revanche un peu en-dessous des anticipations, avec 41,3 millions d'unités écoulées (+1%) mais Apple a fait plus que le compenser grâce à une hausse des prix de vente. Le chiffre d'affaires tiré des smartphones a ainsi bondi de 20%, pour atteindre 29,9 milliards de dollars.

Cela est notamment dû à la sortie en 2017 de l'iPhone 8 et surtout de l'iPhone X, dont le prix de vente démarre aux Etats-Unis à près de 1 000 dollars.

Cette publication a visiblement rassuré les investisseurs: le titre montait de 2,65% à 195,34 dollars dans les échanges électroniques suivant la clôture de Wall Street vers 21H10 GMT.

Mais ce niveau est encore insuffisant pour atteindre le seuil symbolique des 1 000 milliards de capitalisation boursière. Le groupe a fini la séance officielle à 935,3 milliards de dollars.

Le PDG du groupe Tim Cook a évoqué dans le communiqué de résultats, le "meilleur troisième trimestre" d'Apple, aidé par de "solides ventes d'iPhone, des services et des objets connectés".

Le géant, qui cherche à se diversifier tant il est financièrement dépendant de l'iPhone, a notamment affiché une progression de 31%, à 9,55 milliards de dollars, des recettes tirées des "services" (iTunes Store, Apple Music, Apple Pay...).

À voir aussi: