NOUVELLES
30/07/2018 07:47 EDT | Actualisé 30/07/2018 07:47 EDT

Des vaccins falsifiés provoquent des soulèvements en Chine

Les rassemblements de protestation sont pourtant rarissimes dans le pays.

Un enfant reçoit un vaccin dans un hôpital de la ville de Huaibei, dans l'est de la Chine.
- via Getty Images
Un enfant reçoit un vaccin dans un hôpital de la ville de Huaibei, dans l'est de la Chine.

Des parents ont manifesté lundi à Pékin devant le ministère chinois de la Santé après le scandale des vaccins défectueux, un fait rarissime en Chine.

Dans un pays où les rassemblements de protestation sont très rares, les manifestants sont parvenus à s'installer devant les grilles du ministère, portant des banderoles réclamant des sanctions pour les responsables du scandale qui a éclaté mi-juillet.

Selon des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux, les manifestants scandaient "Il faut une loi sur les vaccins".

Une journaliste de l'AFP arrivée sur place en fin de matinée n'a pas vu de manifestants. Les forces de l'ordre interviennent habituellement très vite lors d'incidents de ce type en dispersant les contestataires, voire en les interpellant.

VCG via Getty Images
Le laboratoire pharmaceutique Changchun Changsheng est soupçonné d'avoir falsifié des registres de production et modifié des paramètres de fabrication.

La découverte courant juillet d'un processus de fabrication illégal de vaccins contre la rage dans un laboratoire du nord-est du pays a provoqué un tollé dans l'opinion publique, que les autorités n'ont pas pu totalement enrayer malgré leur contrôle très étroit de l'internet et des réseaux sociaux.

Le laboratoire pharmaceutique Changchun Changsheng est soupçonné d'avoir falsifié des registres de production et modifié des paramètres de fabrication. Quinze personnes ont été arrêtées, dont la PDG du laboratoire.

Le président Xi Jinping a été contraint de réagir en dénonçant les pratiques "odieuses et choquantes" de la compagnie pharmaceutique incriminée. Une inspection nationale des laboratoires de production de vaccins a été engagée.

Les autorités ont assuré que les vaccins défectueux n'avaient pas quitté les usines de Changchun Changsheng mais de nombreux parents disent n'avoir plus confiance dans les différents types de vaccins administrés à leurs enfants.