POLITIQUE
25/07/2018 16:57 EDT | Actualisé 25/07/2018 17:01 EDT

Québec débloque des fonds pour prévenir les surdoses d'opioïdes

Selon Gaétan Barrette, on ne parle pas actuellement de crise d'opioïdes au Québec, mais la situation est toutefois préoccupante.

Charles Wollertz via Getty Images

Le gouvernement du Québec débloque des fonds pour prévenir les surdoses d'opioïdes et aussi afin de combattre diverses formes de dépendances, dont celles aux jeux de hasard et à l'utilisation excessive d'internet.

Au total, il s'agit d'investissements de 35 millions $ annuellement.

Les deux initiatives — celle sur la prévention des surdoses et celle plus générale sur la lutte aux dépendances — ont été annoncées mercredi à Montréal par le ministre de la Santé Gaétan Barrette et la ministre déléguée à la santé publique Lucie Charlebois.

Sur les 35 millions $ annuels, 23 millions $ seront consacrés plus spécifiquement aux opioïdes — ce qui inclut autant les médicaments sur prescription que les drogues de rue.

LIRE AUSSI:

De nombreuses mesures ont été annoncées, dont la formation de professionnels pour prévenir et traiter les dépendances. Concrètement, sur le terrain, le ministère de la Santé a confirmé que des organismes communautaires pourront distribuer à ceux qui en ont besoin de la naloxone, qui sert d'antidote aux opioïdes.

M. Barrette insiste sur le fait qu'on ne parle pas actuellement de crise d'opioïdes au Québec, contrairement aux autres provinces. La situation est toutefois préoccupante, juge le ministre, qui estime qu'il faut que la province s'outille dès maintenant.