NOUVELLES
24/07/2018 05:56 EDT | Actualisé 24/07/2018 14:07 EDT

Des centaines de personnes disparues après l'effondrement d'un barrage au Laos

La catastrophe a libéré cinq milliards de mètres cubes d'eau et fait plusieurs morts.

Un barrage hydroélectrique se serait effondré lundi soir dans le sud-est du Laos, du moins partiellement, faisant un nombre inconnu de victimes et des centaines de disparus, selon la presse officielle.

Des opérations de secours ont été entamées, des dirigeants se sont rendus sur place et les responsables ont demandé l'aide du public.

L'agence de presse officielle du Laos, KPL, rapporte que le barrage Xepian-Xe Nam Noy, dans la province d'Attapeu, a cédé lundi soir, relâchant des quantités énormes d'eau qui ont emporté des maisons et fait plus de 6600 sans-abri.

Le site internet d'une publication officielle, le Vientiane Times, a annoncé la mort de deux personnes. Le gouvernement aurait déclaré l'état d'urgence dans la région. Le quotidien prévient que le mauvais temps attendu au cours des prochains jours risque d'aggraver la situation.

KPL évoque des "centaines de disparus", sans plus de précision. Des images mises en ligne sur les réseaux sociaux montrent des sinistrés réfugiés sur des toits ou emmenés par des embarcations ou des hélicoptères.

Le barrage était construit par une coentreprise sud-coréenne avec des partenaires thaïlandais et laotiens.

Une des firmes sud-coréennes, SK Engineering & Construction, a expliqué par voie de communiqué qu'une "portion de la partie supérieure" d'un barrage auxiliaire "a été emportée" dimanche soir après plusieurs jours de pluies abondantes. Elle a ajouté que ce barrage auxiliaire était essentiellement fait de pierres et de terre.

SK E&C a dit que les travaux de réparation ont été ralentis par la pluie et que les dommages se sont intensifiés lundi, provoquant un débordement. Sept des douze villages de la région ont été inondés.

Le premier ministre Thongloun Sisoulith et plusieurs membres de son gouvernement se sont précipités sur place pour superviser les opérations de secours, a dit KPL. Plusieurs régions du Laos ont récemment été inondées par les pluies saisonnières.

Les dirigeants locaux ont demandé au public, au gouvernement, aux entreprises, à l'armée et à la police de leur fournir des vêtements, de la nourriture, de l'eau potable, des abris et d'autres biens d'urgence.

Le Laos est un des pays les plus pauvres d'Asie et la transition du communisme à l'économie de marché s'y fait difficilement. La liberté de presse est essentiellement inexistante et les journalistes étrangers qui s'y rendent sont étroitement encadrés.

L'électricité produite par plusieurs barrages est une source de revenus importante pour le Laos.

KPL indique que le barrage Xepian-Xe Nam Noy a coûté un peu plus de 1 milliard $ US. Il devait générer 33 milliards $ US en revenus annuels pour le Laos.

Voir aussi: