DIVERTISSEMENT
21/07/2018 14:08 EDT | Actualisé 23/07/2018 09:40 EDT

6 choses qu'on retrouve seulement au Festif de Baie-St-Paul

On est tombé sous le charme du Festif et de la région!

Le Festif!, qui se déroule à Baie-St-Paul jusqu'à dimanche, c'est plus qu'un festival de musique.

Comme les organisateurs aiment bien le dire (et on est bien d'accord avec eux), le Festif c'est un peu comme une grosse famille qui se rassemble pour une grande réunion de quatre jours.

L'ambiance est festive (excusez-là) et les découvertes sont nombreuses pour ceux qui ne proviennent pas de la région.

Voici six aspects du Festif! qui ont retenu l'attention du HuffPost Québec.

1. Les Imprévisibles

Le Festif! est un évènement 2.0 et l'application sert bien les festivaliers.

Que ce soit pour être au courant des dernières nouvelles, se retrouver sur la carte du site ou pour consulter la programmation, l'app du Festif est très utile.

LIRE AUSSI:
» Festif: Hubert Lenoir en mode VIP, Galaxie fait suer ses fans
» Festif: les filles de Milk & Bone ont des messages à passer

Mais ce qui est le plus intéressant, c'est de recevoir les notifications pour «Les Imprévisibles!».

Les Imprévisibles, c'est une série de spectacles extérieurs intimes annoncés à la dernière minute. Ah, et parfois, les artistes ne sont même pas de la programmation... comme Paul Piché par exemple!

Vendredi, les festivaliers ont été gâtés avec la prestation du vétéran de la musique québécoise tout juste avant l'heure du souper dans un parc.

En après-midi, près de 300 personnes (si ce n'est pas plus) étaient rassemblées sur le boulevard Saint Jean Baptiste alors que Pascale Picard prenait d'assaut le balcon du 2e étage du Quai des Bulles.

En plus d'interpréter des chansons de son nouvel album à venir, la chanteuse qui était seule à la guitare sur le beau balcon jaune a été rejointe par Gabrielle Shonk pour interpréter Gate 22.

«Vous nous avez donné des frissons à 43 degrés Celsius», s'est exclamée Pascale Picard à la fin de la chanson.

HuffPost Québec/Christian Labarre-Dufresne
Gabrielle Shonk et Pascale Picard, un duo qu'on ne s'attendait pas à voir sur un balcon au Festif!

Certains diront que le concept est aussi exploité par le Festival d'été de Québec. On vous l'accorde, mais la vue est un peu différente sur le bord du fleuve à Baie St-Paul.

Patrick Watson s'était donc rendu avec son piano au bout du quai de la municipalité pour son imprévisible. De la musique et le fleuve, que demander de mieux!

2- De la bonne bière de microbrasserie

Un festival qui brasse sa propre bière, oui ça existe!

Depuis cette année, le Festif avec son partenaire la MicroBrasserie Charlevoix ont créé un produit à partir des invendus de pain de la boulangerie «À Chacun son pain» de Baie-St-Paul.

La India Pale Lager a été faite avec des produits de la région. À la quantité qu'on en voit se boire, elle semble être très appréciée auprès des festivaliers. D'autres produits de la MicroBrasserie Charlevoix sont aussi offerts sur le site.

De plus, toutes les bières sont servies dans des verres écocup. Parfait pour éviter le gaspillage et à la fin du festival, ça vous fait un beau souvenir à ramener à la maison.

3- Croiser les artistes dans la rue

Quand on vous dit qu'il règne une ambiance familiale au Festif, ça s'applique aussi aux artistes qui composent la programmation. Dans bien des festivals, les artistes arrivent pour leur spectacle et quittent ensuite sans trop rester dans la région.

Au Festif, c'est un peu différent. Vous pouvez croiser Loud dans la rue dans la journée avant sa prestation ou bien Patrick Watson en longboard ou skateboard (désolé, il est passé vite).

Hubert Lenoir est aussi resté après sa prestation et il a même passé la journée de vendredi avec Philippe Fehmiu pour visiter la municipalité.

Certains ont même décidé de vivre «la vraie vie» de festivalier, comme Gabrielle Shonk. Munie de la van familiale, elle a campé dans le village Go-Van.

4- Village Go-Van

Go-Van et le Festif se sont unis pour offrir un emplacement réservé aux camionnettes de camping et aux Westfalia.

Situé tout près de la scène principale, le village Go-Van est composé de près d'une centaine de véhicules qui passe la fin de semaine à Baie-St-Paul. Il y a des douches et toilettes directement sur place.

Caroline Perron/Courtoisie Le Festif
Ça donne le goût de s'acheter un Westfalia et de partir en roadtrip!

Chaque soir à 23h30, un spectacle est toujours présenté sur une petite scène près du feu de camp. Vendredi soir, c'était Clay and Friends qui est venu faire lever la foule.

Le son n'était pas aussi bon que sur une grande scène et le courant a été coupé pendant un bref instant, mais cela n'a en rien diminué le plaisir partagé par le groupe et les festivaliers sur place.

BSP la nuit #lefestif! #baiesaintpaul #clayandfriends

A post shared by David Ouellet (@_davidator_) on

5- Des scènes chez les résidents

Des spectacles dans le garage du curé (oui, vous avez bien lu) et dans la cour d'un gîte, c'est aussi ça le Festif.

Le Gîte TerreCiel accueillait plusieurs bénévoles et leurs tentes durant toute la durée du festival. Une scène était installée au fond de la grande cour pour les prestations d'artistes le matin à compter de 11h.

Samedi matin, c'était le groupe de musique traditionnelle Été qui a réussi à faire un peu danser la foule malgré l'heure. Tout juste avant, c'était Stéphanie Boivin et Chloé Boily, qui ont remporté le prix secondaire en spectacle, qui se produisait devant festivaliers, résidents, amis et famille.

HuffPost Québec/Christian Labarre-Dufresne
Quelques personnes ont regardé le spectacle de Stéphanie Boivin et Chloé Boily au soleil, tandis que d'autres, qu'on ne voit pas dans la photo, l'ont regardé à l'ombre!

6- La nature

Le fleuve, les montagnes, la rivière du Grouffre, le Festif se déroule dans un décor enchanteur.

Rien de mieux qu'une petite baignade dans le fleuve ou même une descente de la rivière en tripe gonflable avant d'aller voir un spectacle. Et à la chaleur qu'il faisait durant le festival, ces deux activités ont été très populaires.

HuffPost Québec/Christian Labarre-Dufresne

Un avant goût du paradis. #lefestif

A post shared by M-A Laporte (@mrcndrlprt) on