POLITIQUE
19/07/2018 10:04 EDT | Actualisé 19/07/2018 10:04 EDT

Tarification du carbone: Doug Ford et Scott Moe en campagne contre Justin Trudeau

L'Ontario a récemment quitté la bourse du carbone.

Le premier ministre de l'Ontario, Doug Ford, a trouvé un allié contre la tarification du carbone en Scott Moe.
Andrew Vaughan/La Presse canadienne
Le premier ministre de l'Ontario, Doug Ford, a trouvé un allié contre la tarification du carbone en Scott Moe.

Le premier ministre de l'Ontario, Doug Ford, a annoncé jeudi que sa province sera partie prenante des procédures judiciaires intentées par la Saskatchewan pour contester les politiques d'Ottawa concernant la tarification du carbone.

LIRE AUSSI
» À la bourse du carbone, le Québec risque-t-il sa chemise?
» Pas facile de comprendre la tarification du carbone
» La bourse du carbone du Québec manque de transparence, selon un rapport

M. Ford s'est joint à son homologue saskatchewanais Scott Moe pour dénoncer le projet fédéral avant l'ouverture formelle d'une rencontre de deux jours des premiers ministres du Canada dans le cadre du Conseil de la Fédération.

Les discussions s'entament jeudi dans la ville de St. Andrews, au Nouveau-Brunswick.

M. Ford a assuré que les deux provinces sont «exactement sur la même page». Il a ensuite prévenu que l'Ontario utilisera tous les outils dont elle dispose pour contester une taxe qui, selon lui, nuit aux familles et aux entreprises.

THE CANADIAN PRESS

M. Moe a expliqué qu'une taxe unique ne tient pas compte de la diversité de l'économie canadienne.

Le gouvernement Ford a déjà entrepris de démanteler le système de plafonnement et d'échange de droits d'émission de l'Ontario.

La tarification du carbone envisagée par le gouvernement fédéral commencerait à 20 $ par tonne et passerait à 50 $ par tonne d'ici 2022.