NOUVELLES
18/07/2018 14:15 EDT | Actualisé 18/07/2018 14:15 EDT

Sept nouvelles épreuves ajoutées aux JO d'hiver de 2022 à Pékin

Ces ajouts permettront d'augmenter la représentativité des athlètes féminines.

Denis Balibouse / Reuters

Le comité exécutif du Comité international olympique (CIO) a voté mercredi en faveur de l'ajout de sept nouvelles épreuves au programme des Jeux olympiques d'hiver de Pékin en 2022.

Ces ajouts permettront d'augmenter la représentativité des athlètes féminines, tout en réduisant le nombre d'athlètes sous le quota maximal établi par le CIO.

Les nouvelles disciplines sont le monobob, c'est-à-dire le bobsleigh individuel, le big air masculin et féminin en ski acrobatique, ainsi qu'une panoplie d'épreuves mixtes en patinage de vitesse courte piste, en sauts à skis, en sauts acrobatiques et en snowboard cross.

«Nous accueillons favorablement la décision du CIO d'ajouter sept nouvelles épreuves au programme des JO de Pékin en 2022 et avons hâte de présenter les jeux d'hiver les plus paritaires de l'histoire!», a déclaré le comité organisateur des JO de Pékin 2022 par l'entremise de son compte Twitter quelques minutes après l'annonce.

L'objectif d'atteindre la parité 50-50 entre les athlètes masculins et féminins fait partie de l'Agenda olympique 2020, et les Jeux de Pékin verront la représentativité des femmes passer de 41 à 45,44 pour cent parmi la cohorte d'athlètes.

En vertu de cette décision, la Fédération internationale de patinage rejoindra les Fédérations internationales de biathlon et de curling, déjà paritaires dans leur programme olympique, tandis que les fédérations de bobsleigh, de skeleton, de hockey et de luge ont toutes augmenté leur représentativité.

Le skeleton, le patinage de vitesse, le ski alpin, le ski de fond, le ski acrobatique et le surf des neiges seront tous paritaires pour la première fois.

Le nombre total d'athlètes admissibles aux JO sera réduit de 41, à 2892.