POLITIQUE
18/07/2018 08:34 EDT | Actualisé 18/07/2018 08:34 EDT

Philippe Couillard veut promouvoir plus que jamais le commerce interprovincial au Conseil de la fédération

Une solution de rechange aux ennuis commerciaux qui affligent le commerce avec les États-Unis.

Photo d'archives de Philippe Couillard et Jean-Marc Fournier.
La Presse canadienne/Jacques Boissinot
Photo d'archives de Philippe Couillard et Jean-Marc Fournier.

Le premier ministre du Québec entend promouvoir plus que jamais les échanges interprovinciaux au Canada, notamment en guise de solution de rechange aux ennuis commerciaux qui affligent le commerce avec les États-Unis.

Philippe Couillard a fait l'éloge des échanges est-ouest mercredi matin, au Nouveau-Brunswick, avant le début de la rencontre estivale des premiers ministres des provinces et des territoires dans le cadre du Conseil de la fédération.

Lors d'une mêlée de presse, le premier ministre Couillard a signalé que déjà, les échanges commerciaux du Québec étaient plus importants avec le Nouveau-Brunswick qu'avec la France, et qu'ils l'étaient davantage avec l'Ontario qu'avec l'ensemble de l'Europe.

LIRE AUSSI:

À son avis, de plus grands échanges interprovinciaux bénéficieraient aux chaînes d'approvisionnement des entreprises. Il croit que si des obstacles réglementaires étaient abattus, des industries telles celles du camionnage et de la construction en bénéficieraient.

Il espère aussi que les barrières empêchant la libre circulation de l'alcool entre les provinces canadiennes seront bientôt éliminées.

Mardi, lors de son passage en Nouvelle-Écosse, le premier ministre Justin Trudeau a d'ailleurs encouragé les premiers ministres des provinces et des territoires à diminuer les barrières du commerce entre leurs territoires respectifs.

Le premier ministre Couillard souhaite par ailleurs que les discussions au Conseil de la fédération permettront d'unir les chefs de gouvernements face au protectionnisme américain. Il espère notamment l'organisation de visites conjointes de premiers ministres aux États-Unis.

Les premiers ministres doivent rencontrer mercredi matin les dirigeants d'organismes autochtones nationaux à Bouctouche, avant de se déplacer vers Saint-Andrews où auront lieu les discussions formelles de leur rencontre estivale.

À voir également: