BIEN-ÊTRE
17/07/2018 16:50 EDT | Actualisé 17/07/2018 16:58 EDT

Voici de quoi aurait l'air Emily Ratajkowski si elle était une fille normale

La «vraie» vie montrée au grand jour.

L'actrice-mannequin Emily Ratajkowski est l'une des mégas stars d'Instagram avec ses 18,5 millions d'abonnés. Fantasme masculin, modèle pour certains, obsession maladive pour d'autres, les gens aiment la vénérer/détester pour sa vie «parfaite» et son corps filiforme impossible. C'est de cette dualité que sont nées les Emily Ratées.

Dreamsicle 🍦 for @inamorataswim by @livincool

Une publication partagée par Emily Ratajkowski (@emrata) le

Faisant référence au compte Instagram de la belle qui s'intitule @emrata, les @em.ratées (ou Emily Ratées) s'amusent à reproduire des photos populaires du mannequin dans un contexte, disons, plus réel, plus vrai.

On peut voir par exemple une photo de Ratajkowski dans un lit, les seins à moitié à l'air (comme la plupart du temps) avec un regard coquin. Sa version «ratée», elle, montre une fille couchée en cuillère avec sa bouteille de vin dans sa robe de la veille, encore au lit.

Dimanche matin. Tout va bien.

Une publication partagée par Emily Ratées (@em.ratees) le

Mieux: on peut voir la star entourée d'un copieux petit-déjeuner, de champagne, des pivoines dans les bras tandis que l'Emily Ratée a le droit à une tranche de pain prémâchouillée.

Minimalist is cool #onsaitoucafinit

Une publication partagée par Emily Ratées (@em.ratees) le

La créatrice du compte, Manon Vincent, raconte dans un blogue publié sur le HuffPost France avoir eu l'idée après qu'elle et des amies aient réagi à plusieurs reprises à des photos publiées par le mannequin. Pour elle, l'idée était d'ironiser le concept de «femme parfaite» véhiculée par Emily Ratajkowski, surtout connue grâce au vidéoclip de Robin Thicke Blurred Lines.

«Il était une fois le culte de l'image, concept un peu trop présent dans nos vies, d'autant plus sur Instagram: on se compare, on s'affiche, on rentre dans le cercle, dans le moule ou on s'en exclut, et puis finalement tout ça aboutit à une triste homogénéité. Alors, fatiguée d'autant de sérieux, je me suis dit "Maintenant, il faut en rire et diversifier un peu ces critères imposés".», écrit-elle.

Emratées Airlines bonjour

Une publication partagée par Emily Ratées (@em.ratees) le

Samedi swèr

Une publication partagée par Emily Ratées (@em.ratees) le

Nemo > Ritz

Une publication partagée par Emily Ratées (@em.ratees) le

«Emily est une femme qui s'assume franchement ce qui est totalement respectable. Mon compte ne fait en aucun cas son procès. En revanche ce qui me dérange, c'est qu'il y a une idéalisation obsessionnelle qui devient dangereuse. On a l'impression qu'elle capitalise tout ce qu'une femme doit avoir alors que non.»

«L'objectif d'@Em.ratées: apporter un peu de légèreté et d'ironie à toutes ces mises en scène pour démystifier la femme parfaite (et profiter de son été sereinement), spécifie-t-elle. Aucune femme n'a le monopole du complexe. Nous expérimentons toutes des conflits avec notre corps, toutes.»

Bien dit!

VOIR AUSSI :

Galerie photo
Les 10 femmes les plus sexy selon GQ (2018)
Voyez les images