NOUVELLES
15/07/2018 14:49 EDT | Actualisé 15/07/2018 14:49 EDT

Coupe du monde: les partisans des Bleus savourent leur victoire

Les Canadiens fanatiques de soccer ont suivi la compétition de près.

GABRIEL BOUYS via Getty Images

Les partisans de l'équipe française de football ont éclaté de joie, dimanche après-midi, lorsque les Bleus ont ravi la Coupe du monde à la Croatie.

C'était la première fois que les Croates accédaient à la finale, tandis que la France, favorite, s'y retrouvait pour une troisième reprise.

Les Canadiens fanatiques de soccer ont suivi la compétition de près, et les deux finalistes comptaient leur lot de partisans au pays.

La plus grande concentration de fans des Bleus se trouve sans doute à Montréal, où sont établis quelque 57 000 immigrants français selon Statistique Canada.

Les amateurs de soccer s'étaient réunis dans plusieurs restaurants et bars de la métropole québécoise pour regarder ce match tant attendu.

Après la victoire des Bleus, la rue Saint-Denis, dans le Plateau Mont-Royal, a été fermée partiellement pour les célébrations. Les partisans ont défilé dans la rue en criant de joie et en faisant flotter leurs drapeaux français.

Plusieurs amateurs rencontrés sur place ont avoué qu'ils avaient éprouvé beaucoup de stress pendant le match, surtout pendant une première mi-temps «étouffante».

«Mais la deuxième mi-temps, c'était la révélation. C'est vraiment la nouvelle génération qui fait la différence et ça fait plaisir», a confié un jeune partisan.

Galerie photoFinale de la Coupe du monde 2018 Voyez les images

Le Canada n'était pas représenté à la Coupe du monde cette année et n'y a d'ailleurs envoyé aucune équipe depuis 1986. Il avait alors terminé bon dernier, sans même marquer un seul but.

Quant aux partisans canadiens de la Croatie, ils se retrouvent pour la plupart dans la région de Toronto, où quelque 10 000 résidants identifient le croate comme leur langue maternelle.

Dimanche, certains d'entre eux ont regardé le match dans un parc de Mississauga, où la foule était en liesse dans les premières minutes.

Mais après le troisième but de la France, les partisans vêtus de rouge et de blanc étaient plus tranquilles et presque silencieux. Après le quatrième but, certains ont commencé à quitter le parc.

«Merci pour la deuxième place, c'est une grande, grande place pour nous», a déclaré Joe Kozlovicjosip.

Dario Jezerinac, âgé de 19 ans, n'avait pas perdu son goût de la fête.

«Je ne vais pas me coucher! Je suis super fier des gars, je ne pourrais pas demander quelque chose de mieux», a-t-il déclaré.

«Tout le monde doutait de nous, mais nous nous sommes rendus en finale et nous avons joué avec notre coeur.»

Par pur hasard, la journée de dimanche coïncide avec le pèlerinage annuel des Croates vers le Sanctuaire des martyrs, à deux heures de route de Toronto.