Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Laval implante un tout premier système de partage de vélos électriques

40 vélos sont disponibles dès aujourd’hui aux trois stations de métro de Laval.

Laval a inauguré jeudi un système de 40 vélos électriques en vélopartage. Semblables au système de Bixi, les vélos de l'entreprise Bewegen ne seront toutefois pas compatibles avec le système montréalais, ni avec la carte Opus.

Les 40 vélos sont disponibles dès aujourd'hui aux trois stations de métro de Laval ainsi qu'à la station intermodale Le Carrefour. Le projet pilote se poursuivra jusqu'en novembre.

Or, les usagers du métro ou des autobus de la Société de transport de Laval (STL) ne pourront pas utiliser leur carte Opus pour enfourcher ces véhicules. Ils devront s'abonner sur le site de l'entreprise beauceronne Bewegen.

Le populaire service de vélopartage Bixi permet l'utilisation de la carte du métro pour un aller simple et songe à développer un vélo électrique. La STM planche actuellement sur un système qui intégrerait l'ensemble des modes de transport du Grand Montréal, incluant Bixi.

Questionné sur la pertinence de lancer ce projet pilote dans un tel contexte, M. Demers estime qu'il n'était pas nécessaire d'attendre.

«L'avantage pour les Lavallois, c'est qu'ils n'auront pas besoin d'attendre un an ou deux ans avant d'y avoir accès», souligne-t-il.

Rappelons que Bixi n'est pas présent sur le territoire lavallois.

Bewegen investira 200 000$ dans ce projet, auxquels s'ajoutent des subventions fédérale, provinciale et municipale totalisant 115 000$.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.