DIVERTISSEMENT
11/07/2018 14:04 EDT | Actualisé 11/07/2018 14:04 EDT

Piégée, Sarah Palin dénonce l'humour «pervers» de Sacha Baron Cohen

«Je rejoins une longue liste de personnalités victimes de l'humour maléfique, exploiteur et pervers du comédien britannique...»

Getty Images

Sarah Palin, ex-candidate à la vice-présidence américaine et cible fréquente des médias, a accusé Sacha Baron Cohen de l'avoir piégée pour une entrevue en se déguisant en ancien combattant, dénonçant l'humour «pervers» du comédien britannique.

«Je rejoins une longue liste de personnalités victimes de l'humour maléfique, exploiteur et pervers du comédien britannique Sacha Baron Cohen», devenu mondialement célèbre pour son rôle dans le film Borat (2006), a raconté Sarah Palin, qui fut colistière du républicain John McCain à la présidentielle américaine de 2008, sur sa page Facebook.

L'ex-gouverneure de l'Alaska, ex-figure du Tea Party qui a soutenu Donald Trump en 2016, explique avoir été contactée par la chaîne de télévision Showtime pour participer à un documentaire censé honorer les anciens combattants américains.

Croyant à un documentaire «légitime», elle a accepté d'aller à Washington, accompagnée de sa fille, pour l'entrevue, où elle a retrouvé Sacha Baron Cohen, - sans savoir que c'était lui - «déguisé en ancien combattant handicapé», «avec fausse chaise roulante et tout».

Elle dit avoir été soumise à des questions pleines de «sarcasme et de l'irrespect d'Hollywood» et être partie avant la fin, après trois jours passés à Washington.

«Allez-y», ajoute-elle en forme de défi, «passez l'entrevue : l'expérience montre que beaucoup de choses seront modifiées au montage, avec l'intention d'humilier».

«Moquez-vous autant que vous voulez des personnalités politiques et d'innocentes figures publiques, si ça ne vous empêche pas de dormir la nuit, mais COMMENT OSEZ-VOUS vous moquer de ceux qui ont combattu et servi notre pays?», ajoute-t-elle dans son message, en les appelant à donner les recettes de l'émission à une organisation caritative qui soutient les anciens combattants.

Pour aggraver le tout, Sarah Palin accuse l'équipe de production du «documentair», réalisé par CBS/Showtime, de l'avoir déposée avec sa fille au mauvais aéroport de Washington, «exprès pour que nous rations tous nos vols de retour pour l'Alaska».

Illustrant le rejet par une partie des conservateurs d'Hollywood et des médias, accusés d'être acquis aux démocrates, Mme Palin dit avoir vu «là-dedans un nouvel exemple de la nature maladive des médias/ divertissement actuellement».

Sacha Baron Cohen doit apparaître à partir de ce dimanche dans une nouvelle série satirique en sept épisodes intitulée Who is America?, diffusée sur Showtime.

À voir également :