NOUVELLES
10/07/2018 17:07 EDT | Actualisé 10/07/2018 18:56 EDT

JetBlue commande 60 avions de l'ancienne CSeries de Bombardier

Le nouveau Airbus A220-300 a déjà trouvé preneur.

Le nouveau Airbus A220-300 remplacera la famille CSeries de Bombardier.
Regis Duvignau / Reuters
Le nouveau Airbus A220-300 remplacera la famille CSeries de Bombardier.

Le transporteur américain JetBlue a annoncé avoir commandé 60 avions Airbus A220-300 — des appareils qui, jusqu'à mardi matin, faisaient partie de la famille CSeries de Bombardier — pour livraison dès 2020, dans le cadre d'un contrat qui lui confère en outre des options sur 60 avions additionnels à compter de 2025.

Selon les prix catalogues, la partie ferme de la commande est évaluée à 5,4 milliards $ US, mais les compagnies aériennes bénéficient souvent de généreux rabais.

Les A220-300 seront appelés à remplacer les avions Embraer 190 du transporteur brésilien - qui vient de conclure un partenariat avec Boeing dans le secteur des avions commerciaux - qui seront progressivement retirés de la flotte de JetBlue de 2020 à 2025.

Si les livraisons des A220 doivent débuter en 2020, elles se feront toutefois depuis la ligne d'assemblage pour cet appareil qui doit être construite aux installations d'Airbus à Mobile, en Alabama.

LIRE AUSSI:

Le transporteur américain à bas prix établi dans l'État de New York avait déjà signalé qu'il souhaitait remplacer son parc d'appareils Embraer et avait été évoqué à plus d'une reprise comme client potentiel de la C Series, avant même que ce programme ne passe dans le giron d'Airbus.

Mais plutôt que de se tourner une fois de plus vers le constructeur brésilien, JetBlue a plutôt opté pour l'ex-C Series tout en apportant quelques modifications à ses commandes passées chez Airbus en convertissant 25 A320neo en A321neo ainsi qu'en ajustant la cadence des livraisons.

"Nous sommes très heureux d'ajouter JetBlue à la liste de clients de notre partenariat avec Airbus, a souligné Bombardier, dans une déclaration envoyée par courriel. C'est tout un début pour notre partenariat."

Le transporteur new-yorkais s'était également porté à la défense de la C Series alors que l'avion était au coeur d'une dispute commerciale aux États-Unis et visé par d'importants droits compensatoires et antidumping en raison d'une plainte déposée par Boeing auprès du département américain du Commerce.

Delta est le plus important client de cette gamme d'avions appartenant à Airbus à la suite d'une commande ferme en 2016 pour 75 appareils assortie de 50 options.

À voir également: