NOUVELLES
10/07/2018 07:30 EDT | Actualisé 10/07/2018 07:30 EDT

Coupe du Monde 2018 : pourquoi les Russes ont sniffé de l'ammoniaque

Cette pratique n'est pas considérée comme illégale.

Beaucoup d'entrainement et un peu d'ammoniac. Les joueurs russes de la Coupe du monde 2018 ont eu recours a un petit coup de pouce lors de leur match contre la Croatie, en quart de final, le 7 juillet: une dose d'ammoniac à inhaler.

A la mi-temps, certains membres de la Sbornaya avaient effectivement été vus en train de renifler au creux de leur main ou de se pincer le nez. D'après le média allemand Bild, les Russes ont en réalité sniffé de l'ammoniaque imprégné sur des cotons. Une information confirmée par le médecin même de la sélection russe: "Nous parlons de l'ammoniac liquide classique utilisé dans le sport mondial depuis de nombreuses années et par de nombreux pays", a-t-il expliqué au quotidien.

D'ailleurs, ce n'est pas la première fois lors de ce mondial que l'équipe du pays hôte faisait usage de ce produit. D'après le Süddeutsche Zeitung, ils en avaient déjà utilisé lors des 8eme de finale face à l'Espagne.

L'ammoniaque stimulerait l'activité respiratoire et permettrait une meilleure oxygénation du sang, selon l'agence mondiale antidopage, ce qui permettrait, dans les faits, un meilleur jeu sur le terrain.

Cependant, l'utilisation de ce produit n'est pas considérée comme du dopage car cette substance ne fait pas partie de la liste officielle des produits dopants. Il n'y a donc rien d'illégal dans cette pratique.

Attention toutefois à ne pas confondre ammoniaque et ammoniac. Ce dernier est un composé chimique, de formule NH3, très utilisé dans l'industrie. Il existe aussi naturellement dans le corps humain et dans l'environnement. l'AmmoniaQUE (ou hydroxyde d'ammonium (NH4OH)) est la solution aqueuse d'ammoniac, qui est aussi un excellent détachant. Quoi qu'il en soit, il est dangereux d'en inhaler car ce produit est très irritant et corrosif. Les effets dépendant du degré d'exposition.

À l'époque romaine, l'ammoniaque était utilisée sous forme de carbonate d'ammonium, appelé aussi sels d'ammoniac, lorsque des personnes se sentaient "faibles" ou après des évanouissements, afin de leur faire reprendre leurs esprits.

Ammoniaque ou pas, cela n'a pas permis à la Sbornaya de se qualifier pour les demi-finales.

Ce texte a été publié originalement dans le HuffPost France.

Voir aussi: