NOUVELLES
07/07/2018 08:59 EDT | Actualisé 07/07/2018 08:59 EDT

La morgue de Montréal remplie à pleine capacité après la canicule

Tous les décès associés à la vague de chaleur sont considérés comme «traumatiques».

THE CANADIAN PRESS

Conséquence directe de la vague de chaleur qui a déferlé sur le sud du Québec au cours de la dernière semaine, la morgue de Montréal se retrouve bondée.

Le Bureau du coroner a même dû conclure une entente avec une maison funéraire pour accueillir une partie des dépouilles, a appris La Presse.

Le Dr Jean Brochu, coroner à Montréal, indique qu'une bonne proportion des 128 places disponibles à la morgue est occupée en permanence par des corps non réclamés.

Depuis une semaine, la santé publique a souligné à quel point les personnes âgées en situation de vulnérabilité et vivant seules étaient à risque, en raison de la chaleur intense. De fait, Jean Brochu rapporte que plusieurs des corps examinés par les coroners au cours des derniers jours étaient dans un état de putréfaction avancé, après avoir passé parfois jusqu'à deux journées à la chaleur dans un logement avant d'être trouvés.

Tous les décès associés à la vague de chaleur sont considérés comme "traumatiques" et font l'objet d'une enquête du coroner. Les données recueillies permettent d'établir des tendances et sont susceptibles d'influer sur l'intervention de la Santé publique à l'avenir. (La Presse)