DIVERTISSEMENT
05/07/2018 10:15 EDT | Actualisé 05/07/2018 10:16 EDT

Scarlett Johansson répond à ceux qui pensent qu'elle ne devrait pas jouer un personnage transgenre

La star américaine relance une fois de plus le débat sur le manque de diversité à Hollywood...

Eduardo Munoz / Reuters

Scarlett Johansson est (encore) sous le feu des critiques pour son prochain projet avec Rupert Sanders, le réalisateur de l'adaptation au cinéma du célèbre manga Ghost in the Shell. Déjà en 2017, le choix de l'actrice américaine dans le rôle de Motoko Kusanagi, l'héroïne du film, avait suscité la polémique. Le réalisateur était accusé de négliger les acteurs asiatiques dans cette adaptation d'une oeuvre japonaise.

Aujourd'hui, c'est son rôle dans le biopic Rub & Tug qui relance le débat. Le film est inspiré de la vie de Dante «Tex» Gill, le patron transgenre d'un salon de massage qui dirigeait un réseau criminel de prostitution à Pittsburgh dans les années 1970-1980, et il sera incarné par Scarlett Johansson. Bien que né femme, il s'habillait en homme et préférait être appelé «Monsieur Gill».

Un choix d'actrice qui est loin de plaire à tout le monde. Pour beaucoup d'internautes, le rôle d'un homme trans devrait revenir... à un homme trans, les acteurs trans et LGBTQ étant encore peu présents à l'écran.

Face aux critiques, l'actrice a répondu au magazine américain Bustle : «Dites-leur qu'ils peuvent se tourner vers Jeffrey Tambor, Jared Leto ou les représentants de Felicity Huffman pour des explications.» Le commentaire sarcastique est une référence au fait que les deux acteurs et l'actrice ont été acclamés par la critique pour avoir joué des personnages transgenres à la télévision et au cinéma.

L'actrice transgenre Jamie Clayton (Sense 8) a partagé son point de vue sur Twitter: «Les acteurs trans n'obtiennent jamais d'audition pour autre chose que des personnages trans. C'est le vrai problème. Nous ne pouvons même pas auditionner. Prenez des acteurs trans pour des rôles non trans. Je vous défie.»

Même critique pour l'actrice transgenre Trace Lysette (Transparent) : «Donc, vous pouvez continuer à nous jouer, mais nous ne pouvons pas vous jouer? C'est tellement n'importe quoi Hollywood... Je ne serais pas aussi contrariée si je pouvais auditionner pour des rôles CIS (non-trans) comme Jennifer Lawrence et Scarlett, mais nous savons que ce n'est pas le cas.»

Ce texte a été publié originalement dans le HuffPost France.

À voir également :