DIVERTISSEMENT
05/07/2018 22:31 EDT | Actualisé 13/07/2018 13:25 EDT

FEQ 2018: The Weeknd, tout est pardonné

L'artiste avait annulé un spectacle au Centre Vidéotron à quelques heures de préavis l'an dernier.

QUÉBEC – The Weeknd avait annulé son spectacle au Centre Vidéotron l'an dernier à quelques heures de préavis, sous prétexte qu'il souffrait d'une «intoxication alimentaire». Il est maintenant pardonné, si on en croit les milliers de fans présents pour le voir sur les plaines d'Abraham.

Le Canadien a eu droit à un bel accueil, puisqu'il était nul autre que la tête d'affiche de la soirée d'ouverture du Festival d'été de Québec. Il a commencé en force avec Pray For Me, Starboy et Party Monster. Seul sur la scène avec quelques musiciens, il a enchaîné ses succès sans arrêter – mis à part quelques «Québeeeec!» ici et là.

Roger Photo
Oui, oui, il a chanté son succès "Earned It" du film Fifty Shades of Grey.

La foule a poussé de hauts cris en entendant les premières notes de Earned It, qui a marqué les esprits dans le film Fifty Shades of Grey. Elle a été d'autant plus conquise par un Call Out My Name acoustique, seulement au piano.

Mais The Weeknd s'est définitivement fait pardonner avec sa finale de feu – littéralement. Des flammes ont jailli de la scène pendant le refrain de The Hills afin de clore une prestation enflammée!

Cette année, le parterre était réservé pour le grand public qui s'est fait une joie de le remplir. L'an dernier, la section VIP – qui occupait à moitié le devant de la scène et qui bougeait pas mal moins – avait été critiquée par le rappeur Kendrick Lamar, entre autres.

La chaleur a eu raison de certains festivaliers qui étaient arrivés dès l'ouverture des portes. Le HuffPost a aperçu une vingtaine de personnes, dont quelques-uns en civière, qui sont sorties de l'enclos en raison de la température accablante. Fort heureusement, les gardiens de sécurité distribuaient des bouteilles d'eau à tous ceux qui le demandaient.

Brockhampton

«Au cas où vous ne savez pas qui nous sommes, nous sommes le boys band le plus travaillant dans le domaine!» C'est ainsi que se sont présentés les membres de Brockhampton, un collectif multidisciplinaire, en première partie de The Weeknd.

Roger Photo
Kevin Abstract, le membre fondateur de Brockhampton.

Les membres du groupe, tous dans la jeune vingtaine, se sont rencontrés sur un forum de fans de Kanye West. Malgré la chaleur suffocante – leurs chandails blancs étaient trempés de sueur – ils n'ont pas cessé de bouger. L'un des membres en a même perdu son micro!

Voguant entre le R&B, le hip-hop et la pop, les gars de Brockhampton ont insufflé une bonne dose d'énergie à la foule. S'ils étaient méconnus au début de leur performance, le public les a rapidement adoptés. Une fois partis, les festivaliers ont crié leur nom en vain. (Ils ne sont pas revenus sur scène pour un rappel.)

Chromeo

En avant les instruments chromés et le beat électro-pop : Dave 1 et P-Thugg n'avaient pas besoin d'introduction. Même s'ils chantent en anglais, le duo s'est adressé à la foule dans les deux langues («On vient de Montréal», a rappelé Dave 1, ou David Macklovitch de son vrai nom.)

Après Juice, P-Thugg – ou Patrick Gemayel – a tenté de faire crier la foule sur les plaines à quelques reprises. Était-il satisfait? «Pas à 100%» a-t-il répondu avec sa voix en auto-tune. Il faut dire que les interventions de Dave 1 en anglais avait quelque peu refroidi les ardeurs du public. Ou était-ce le fait de danser dans cette chaleur?

Roger Photo
Dave 1, toujours beau comme un coeur.

Ce n'est qu'en fin de performance, avec les succès Fancy Footwork et Jealous, que la foule est devenue un peu plus animée. Il faut dire que le dernier album de Chromeo, Head Over Heels, vient de sortir et est peut-être plus méconnu... On notera cependant les fabuleuses pyramides humaines du public pendant Over Your Shoulder.

Après leur spectacle sur les Plaines, Dave 1 et P-Thugg ont fait danser les festivaliers sur le DJ set de l'after party au Cœur du FEQ. On espère qu'ils ont eu un peu plus d'énergie à ce moment-là!

FEQ 2018 - jeudi 5 juillet 2018

Toutes nos photos du Festival d'été de Québec 2018