NOUVELLES
04/07/2018 08:54 EDT | Actualisé 04/07/2018 08:55 EDT

Évasion de Rédoine Faïd en France: le pilote d'hélicoptère pris en otage raconte

Il aurait été pris en otage à la pointe du fusil par des hommes qui menaçaient sa famille.

Rédoine Faïd est l'un des criminels les plus notoires de France. Le gangster purgeait une peine de prison de 25 ans pour meurtre lors de son évasion, sa deuxième.
La Presse canadienne
Rédoine Faïd est l'un des criminels les plus notoires de France. Le gangster purgeait une peine de prison de 25 ans pour meurtre lors de son évasion, sa deuxième.

Le pilote d'hélicoptère qui a été pris en otage lors de l'évasion d'un des criminels les plus notoires de France a révélé que les complices du condamné l'avaient battu et menacé lors de son enlèvement.

Stéphane Buy, un pilote et instructeur expérimenté, a expliqué mercredi à la radio RTL que deux hommes se sont présentés à un aéro-club près de Paris et l'ont forcé à décoller dimanche sous la menace d'une arme.

LIRE AUSSI
» Un célèbre détenu français réussit à s'évader de prison en hélicoptère

Il les connaissait parce qu'ils avaient déjà fait un vol avec lui.

«Ils m'ont dit qu'il faut que j'obtempère et que je fasse bien mon travail sinon ma famille serait certainement menacée et que quelqu'un était devant chez moi», a-t-il dit, sa voix brisée par l'émotion.

Ils l'ont tout d'abord contraint à atterrir dans un champ afin que les autres membres de l'équipe puissent embarquer. À ce moment-là, le moteur du vieil hélicoptère des années 1960 n'a pas voulu redémarrer.

M. Buy a dit que les hommes l'ont frappé à la tête et qu'il est tombé brièvement inconscient.

«Ça a été terrible, parce que j'étais impuissant devant cette machine que j'avais essayé de faire démarrer cinq, six fois», a-t-il dit.

Le moteur a finalement redémarré et ils se sont dirigés vers la prison de Réau, au sud de Paris, pour aller cueillir le condamné Redoine Faïd.

Angoisse en plein vol

Les malfaiteurs ont ordonné à M. Buy d'atterrir dans une minuscule partie de la cour. Un complice est alors resté avec lui et l'a forcé à attendre, planant à environ 1 mètre et demi au-dessus de la cour de la prison pendant une dizaine de minutes.

«Le niveau de carburant était très bas.»- Stéphane Buy

«Ça m'a paru une éternité, a-t-il dit. Mon angoisse était le niveau de carburant qui baissait, le niveau de carburant était très bas... Je ne savais pas où ils m'emmèneraient.»

M. Buy dit que Faid, le braqueur en série de 46 ans qui purgeait une peine de 25 ans de prison pour meurtre, est resté en grande partie silencieux pendant le vol. Il a dit qu'il ne savait pas qui était Faid, même s'il est une figure notoire en France qui a également écrit un livre sur sa vie de crime.

Les hommes ont conduit le pilote vers une ville de banlieue au nord de Paris où ils l'ont libéré et ont mis le feu à l'hélicoptère.

La police française a lancé une vaste chasse à l'homme pour retrouver Faid, qui n'a pas été vu depuis l'évasion dimanche.

M. Buy a dit qu'il espère toujours pouvoir voler à nouveau dans les prochains jours.