DIVERTISSEMENT
03/07/2018 09:59 EDT | Actualisé 03/07/2018 13:09 EDT

L'artiste afro-américain Moses Sumney annule sa participation au Festival de Jazz de Montréal à cause de «SLĀV»

«Je ne peux plus offrir ma musique dans le cadre de ce festival en bonne conscience...»

SLĀV, la nouvelle mise en scène de Robert Lepage mettant en vedette Betty Bonifassi, continue de faire couler beaucoup d'encre.

Après les manifestations de la semaine dernière, l'auteur-compositeur-interprète afro-américain Moses Sumney, qui devait se produire mardi soir au Club Soda, dans le cadre du Festival International de Jazz de Montréal, a annoncé, ce lundi 2 juillet, qu'il refusait désormais de prendre part à l'événement.

«Quand j'ai appris que le festival continuait de défendre ce spectacle publiquement, même après les manifestations - durant lesquelles un des spectateurs (blancs pour la plupart, évidemment) a giflé une manifestante de couleur -, je savais que je ne pouvais plus offrir ma musique dans le cadre de ce même festival en bonne conscience», a déclaré Moses Sumney par l'entremise de son compte Instagram.

Les billets pour le spectacle du Club Soda seront évidemment remboursés.

Moses Sumney sera tout de même en spectacle ce soir à Montréal alors qu'il montera sur les planches de La Sala Rossa.

A post shared by • Moses Sumney (@moses) on

À voir également :

Galerie photo«SLĀV» Voyez les images