NOUVELLES
02/07/2018 09:30 EDT | Actualisé 02/07/2018 09:32 EDT

La nourriture de l'astronaute québécois David Saint-Jacques est arrivée à la Station spatiale internationale

Son lancement vers l'espace est prévu pour décembre prochain, mais découvrez les aliments canadiens qu'il mangera dans l'espace.

Photo d'archives de David Saint-Jacques.
Anton Novoderezhkin via Getty Images
Photo d'archives de David Saint-Jacques.

La Station spatiale internationale (SSI) a reçu lundi une cargaison comportant des petits fruits, de la crème glacée, des souris génétiquement identiques, de même que le tout premier robot doté d'intelligence artificielle à séjourner dans l'espace.

La capsule Dragon de la firme privée SpaceX a atteint la SSI trois jours après son décollage du Centre spatial Kennedy à Cap Canaveral, en Floride.

Dragon transportait 57 aliments canadiens, dont des pâtés de crabe, de saumon et de homard, du saumon fumé et du saumon glacé à l'érable en vue de la mission de l'astronaute canadien David Saint-Jacques, dont le lancement vers l'espace est prévu pour décembre prochain.

Voir aussi:

L'astronaute Ricky Arnold a eu recours à Canadarm2, un bras robotisé canadien, pour attraper la capsule et l'amarrer à la Station, alors que celle-ci survolait le Québec, à des centaines de kilomètres de la Terre.

La livraison de quelque 2700 kilogrammes de matériel comprenait le robot Cimon, à peine plus gros qu'un ballon de basketball, qui viendra en aide à l'astronaute allemand Alexander Gerst dans ses expériences scientifiques.

Les souris génétiquement identiques serviront quant à elles à une étude sur les bactéries intestinales.

Il s'agit du trentième vaisseau-cargo spatial à être attrapé par le bras robotisé de la SSI. La plupart d'entre eux appartenaient à des firmes américaines privées avec lesquelles la NASA fait affaire pour ravitailler la Station.