NOUVELLES
02/07/2018 19:23 EDT | Actualisé 02/07/2018 19:23 EDT

Ce vol de dépanneur est la vidéo la plus drôle de cette année

IN-CRO-YA-BLE.

CTV News

Juillet marque le point médian de l'année, au moment où les critiques font le point sur les meilleurs films à honorer nos écrans à ce jour. D'innombrables listes apparaissent sur Internet, mais aucune ne contient le meilleur film de 2018, un film muet palpitant et ambitieux qui évoque des nuances d'images de gangsters des années 70 avec une touche de "Mission: Impossible".

Je parle, bien sûr, des images d'un homme et d'une femme qui tentaient de se soustraire à une arrestation dans un dépanneur de l'Alberta. La vidéo, qui est devenue virale la semaine dernière après qu'une station de CTV l'eut publiée en ligne, accomplit en moins de trois minutes ce que de nombreux films échouent en plus de 90. Ses personnages - Brittany Burke, 29 ans, et Richard Pariseau, 28 ans, qui auraient utilisé une carte de crédit volée pour acheter une canette de soda et pensé qu'ils pourraient fuir les forces de l'ordre - sont des emblèmes de l'ingéniosité, une sorte de Bonnie et Clyde des temps modernes. Nous pouvons envisager leurs personnalités entières simplement en regardant leur quête incessante, et finalement futile, pour trouver une voie d'évacuation secrète.

Ce qui rend ce film si impressionnant n'est pas seulement l'audacité de Brittany et Richard - beaucoup de gens feraient de grands efforts pour éviter la police. Non, ce qui rend ce film digne d'un superlatif, c'est à quel point il est spectaculaire. La tension est Hitchcockienne.

La scène s'ouvre alors qye nos antihéros ont déjà été capturés. Ils se tiennent près de l'entrée avec un policier et le mari de la propriétaire du dépanneur qui, à l'œil non averti, ressemble à un civil prenant le parti de la loi. (Je le qualifierai ici par la suite de "civil".) Mais Brittany et Richard ne seront pas contrecarrés si tôt. Ils tentent de franchir la porte - la première voie évidente - mais finissent par tomber en tas avec le flic, déchirant le t-shirt blanc surdimensionné que Richie Rich porte. Pendant ce temps, l'employée du dépanneur reste immobile derrière le registre. Juste une autre journée au travail.

CTV News

Nous n'avons pas besoin de voir l'escarmouche se dérouler dans son intégralité pour savoir que cette merde en sera une remplie d'adrénaline.

La vidéo coupe à Richard, maintenant torse nu.

Dans une scène de film d'action classique, il se précipite hors du cadre et dans un nouveau plan, entrant dans une salle de stockage à l'arrière de la boutique. Il cherche une sortie.

CTV News

Pas de chance.

La prise de vue suivante nous amène dans les allées, avec la poursuite persistante de Brittany positionnée à l'extrême gauche de l'écran - un oeuf de Pâques visuel, comme nos yeux dérivent directement au centre, où tout est calme sur la gauche jusqu'à ce que Richard revienne en courant dans la pièce principale.

CTV News

La caméra aérienne reste stationnaire tandis que les longues jambes de Richard le portent au bout d'une allée. Il se sent d'abord protégé par les sacs de bonbons qu'il menace mollement de jeter au policier, qui a détourné son attention de Brittany vers le torse nu de Richard. À ce stade, Brittany, qui semble être retenue par le civil - rentrez à la maison, monsieur! - sort hors du cadre.

Près du mur de boissons froides, les choses deviennent sérieuses. Le flic se dirige vers Richard, qui laisse tomber son arme de confiserie en voyant un pistolet Taser pointé dans sa direction. Nous ne pouvons toujours pas entendre ce qui se passe, mais nous n'en avons pas besoin: Richard descend rapidement sur le sol (vraisemblablement sale). La tension monte. Ne le tase pas, mec.

CTV News

Ici, le flic se dirige vers lui, et Richard se lève, surprenant l'officier. Mais attendez. La scène passe d'un plan large du magasin à un gros plan qui montre Brittany en train de se diriger vers son complice. À l'arrière-plan, le civil ouvre la porte, s'attendant apparemment à recevoir des renforts. Brittany s'approche mais se fait dire de s'éloigner par le policier, alors que Richard se recroqueville sur ses genoux avant de se lever, de se faire tirer au Taser et de retomber comme une planche de bois.

Les films les plus remplis de suspense nous empêchent de nous interroger sur l'action qui se déroule en périphérie, alors la scène s'éloigne rapidement de Richie et de l'officier. Après s'être adressé au civil près de la porte, Brittany se retourne et va plus loin dans le magasin. Un plan large révèle qu'elle se dirige vers la salle d'entreposage que Richard a traversée plus tôt. De grands esprits. Ou quelque chose comme ça.

L'action nous ramène au centre du magasin, où le civil utilise toujours un téléphone portable et Richard est toujours en lutte avec le flic. Que fait Brittany? Nous savons qu'elle a une stratégie, mais notre incapacité à y assister de première main crée du stress. Place aux cordes "Psycho" de Bernard Herrmann. Richard se libère de l'emprise de l'agent, se précipitant de nouveau à travers les allées vers la caisse enregistreuse. Il se rend jusqu'à la porte d'entrée avant d'être coincé par le civil et l'officier. Le criminel n'a pas le droit de prendre une pause. Ils luttent pendant que la caissière regarde, toujours imperturbable.

Et maintenant nous voilà au meilleur.

Vingt-et-une secondes ont passé depuis que nous avons vu Brittany disparaître de la salle principale, assez de temps pour qu'elle s'en soit tirée, ou Dieu sait quoi. Dans l'image suivante, elle émerge des profondeurs d'une salle de bain obscure dans le placard de rangement, sautant les marches qui ont échoué Richard plus tôt. Aha! Elle grimpe vers le plafond, où une caméra se trouve perchée. Est-ce qu'elle se cache? Encore mieux: Elle rampe dans le plafond.

CTV News

Une fois qu'elle rentre et disparaît de la vue, la vidéo coupe à la porte d'entrée, où le flic est de nouveau à califourchon sur Richard jusqu'à ce qu'il tombe sur le sol. Il l'attache au sol comme sur un tapis de lutte. Comme cela se produit, nous savons que Brittany est quelque part dans la toiture. Où elle pense qu'elle va? Espère-t-elle que ça la mènera dehors? À un autre magasin? Peu importe, vous devez admirer l'initiative inspirée.

Hitchcock a dit une fois qu'une bombe qui se déclenche soudainement sous une table est une surprise, alors qu'un suspense tangible est créé dans la conscience du public que la bombe est déjà assise sous la table. La disparition de Brittany, c'est exactement ça. Avec le flic distrait par le refus de Richard de coopérer, nous savons qu'elle pourrait être proche de trouver un moyen de sortir de cette situation. Nous devons savoir où est Brittany!

La scène passe de Richard et le flic à une photo statique de ce qui semble être un dépanneur vide. Vous pouvez imaginer les boules d'herbe sauvage rouler sur le sol, comme sur un chemin de terre avant une impasse dans un western.

Et puis, le grand éclat. La grande finale que nous attendions tous. Brittany fait son retour triomphant, défonçant le plafond et tombant sur le sol. Elle ne porte qu'une seule chaussure. Plusieurs flics sont arrivés.

CTV News

À ce stade, il est temps d'abandonner. Même Brittany le sait. Elle se traîne jusqu'au bout de l'allée, levant les bras en signe de reddition et plongeant sur le sol. Deux policiers traînent Brittany à l'extérieur tandis que quatre continuent à retenir Richard.

Coupez!

Miraculeux. Thelma Schoonmaker serait fière de la tension véhiculée par les coupes intelligentes que cette vidéo utilise. À chaque fois, nous glanons un peu plus de perspicacité dans l'ingéniosité de ce duo, même si elle est mal orientée. Il n'y a pas une seconde de point mort. Les rédacteurs de blockbusters, particulièrement ceux de la variété de super-héros, pourraient apprendre une chose ou deux de son économie.

Selon CTV, Richard fait face à 11 chefs d'accusation, y compris résistance à son arrestation et utilisation d'une carte de crédit volée, et Brittany fait face à trois chefs d'accusation, notamment d'obstruction au travail d'un officier et de méfait.

Les méfaits font les meilleurs films.

Ce texte initialement publié sur le HuffPost États-Unis a été traduit de l'anglais.

À voir aussi: