NOUVELLES
30/06/2018 10:03 EDT | Actualisé 30/06/2018 12:40 EDT

Le Canadien obtient Joel Armia et Steve Mason des Jets pour Simon Bourque

Dans la transaction, le Tricolore obtient un choix de septième tour en 2019 et une sélection de quatrième ronde en 2020.

Le gardien Steve Mason.
USA Today Sports / Reuters
Le gardien Steve Mason.

Le Canadien de Montréal a fait l'acquisition de l'attaquant Joel Armia, du gardien Steve Mason et de deux choix au repêchage des Jets de Winnipeg en retour du défenseur Simon Bourque.

Dans la transaction, annoncée tôt samedi matin, le Tricolore obtient un choix de septième tour en 2019 et une sélection de quatrième ronde en 2020.

Simon Bourque a été un choix de sixième tour des Canadiens - 177e au total - en 2015. Avant que le Tricolore ne réclame Samuel Houde en cinquième ronde du repêchage du week-end dernier à Dallas, Bourque avait été le dernier Québécois à être choisi par le Tricolore.

Son départ vers Winnipeg survient au moment où il participait au camp de perfectionnement du Tricolore qui se termine dimanche à Brossard.

À sa première saison complète chez les professionnels en 2017-2018, l'arrière de 21 ans a récolté trois mentions d'aide en 46 parties avec le Rocket de Laval dans la Ligue américaine.

Âgé de 25 ans et originaire de Pori, en Finlande, Armia a connu sa saison la plus productive dans la LNH en 2017-2018. En 79 parties, il a établi des sommets personnels avec des récoltes de 12 buts, 17 mentions d'aide et 29 points. Il a ajouté deux buts en 13 matchs des séries éliminatoires.

Choix de 1ère ronde des Sabres de Buffalo en 2011, Armia, un ailier droit, totalise 26 buts et 58 points en 180 matchs dans la LNH.

Pour sa part, Mason a disputé 13 matchs avec les Jets la saison dernière, présentant une fiche de 5-6-1, une moyenne de buts alloués de 3,24, un pourcentage d'arrêts de ,906 et un jeu blanc.

Au cours de sa carrière, l'athlète de 30 ans originaire d'Oakville, en Ontario, a également joué pour les Blue Jackets de Columbus - qui l'ont repêché au troisième tour - 69e au total - en 2006 - et les Flyers de Philadelphie. Il présente un dossier de 205-183-64 en 476 matchs en carrière, avec une moyenne de buts alloués de 2,70, un pourcentage d'arrêts de ,911 et 34 blanchissages.

Il semble toutefois que Mason n'aura jamais la chance de revêtir l'uniforme du Canadien puisque la direction de l'équipe aurait placé son nom au ballottage avec l'intention de racheter son contrat, selon ce qu'ont rapporté diverses sources d'information samedi midi.

Si le Canadien rachète le contrat de Mason, il devra débourser la somme de 1 366 667$ lors de chacune des deux prochaines saisons. Le contrat de Mason prévoyait qu'il allait toucher 4,1 M$ en 2018-2019 avant de pouvoir réclamer l'autonomie l'an prochain.