NOUVELLES
22/06/2018 07:23 EDT | Actualisé 22/06/2018 08:00 EDT

Des travailleurs et «sympathisants» comptent manifester pour appuyer les grutiers en grève

La grève illégale des grutiers est «nécessaire et légitime», écrivent les manifestants dans un communiqué.

Jeudi, un regroupement de grutiers de la FTQ-Construction a eu lieu à Montréal.
CrowdSpark
Jeudi, un regroupement de grutiers de la FTQ-Construction a eu lieu à Montréal.

Des travailleurs de la construction et des «sympathisants» comptent manifester vendredi matin en appui aux grutiers en grève, à Montréal.

Les manifestants saluent la «détermination exemplaire» des grutiers qui dénoncent les changements qui ont été apportés à la formation des grutiers, le 14 mai dernier.

Les manifestants, tout comme les grutiers, allèguent que les changements nuiront à la sécurité des travailleurs et à celle du public.

Jeudi, le Tribunal administratif du travail a ordonné aux grutiers de cesser immédiatement toute grève ou ralentissement de travail.

LIRE AUSSI:

La grève illégale des grutiers est «nécessaire et légitime», écrivent les manifestants dans un communiqué non signé transmis aux médias.

«Elle soulève la question de la liberté d'action syndicale et permet de constater que le cadre réglementaire actuel de l'industrie a pour effet de criminaliser les travailleurs de l'industrie de la construction qui cherchent à faire respecter leurs droits», ajoutent-ils.

En milieu de soirée, jeudi, la FTQ-Construction a rappelé «aux salariés grutiers leur obligation d'offrir immédiatement leur prestation normale et habituelle de travail».

La grève est illégale, puisque la convention collective qui lie les associations patronales et les organisations syndicales est en vigueur jusqu'en 2021.