NOUVELLES
21/06/2018 09:09 EDT | Actualisé 21/06/2018 11:34 EDT

Médecins sans frontières est éclaboussé par des allégations d'inconduite sexuelle en Afrique

Une femme a dit qu'un collègue s'était vanté d'avoir obtenu des faveurs sexuelles en échange de médicaments.

Photo d'archives.
PASCAL GUYOT via Getty Images
Photo d'archives.

L'organisation humanitaire Médecins sans frontières est éclaboussée par des allégations d'inconduite sexuelle.

D'anciens employés de MSF ont raconté à la BBC britannique que des membres de MSF en Afrique ont embauché des prostituées et échangé des médicaments en retour de faveurs sexuelles.

Une femme a dit à la BBC, sous le couvert de l'anonymat, que le recours aux prostituées était "évident et répandu". Une autre a dit qu'un collègue s'était vanté d'avoir obtenu des faveurs sexuelles en échange de médicaments dans le nord du Libéria.

"Il laissait entendre que plusieurs jeunes filles qui avaient perdu leurs parents à l'Ebola poseraient n'importe quel acte sexuel pour obtenir la médication", a-t-elle dit.

DOMINIQUE FAGET via Getty Images

Une troisième a dénoncé les "abus de pouvoir" et le "comportement de prédateurs" de travailleurs humanitaires mâles plus âgés à l'endroit de jeunes femmes locales.

Le secteur du développement international et de l'aide humanitaire a été secoué par des allégations d'inconduite sexuelle qui visaient les Nations unies et différentes organisations caritatives.

MSF a répondu jeudi qu'il est incapable de confirmer les allégations de la BBC, en raison d'un manque de détails.

Il reconnaît toutefois par voie de communiqué qu'il n'est pas immunisé à ce genre de comportements et assure qu'il prend le tout au sérieux. Des mécanismes sont en place pour prévenir, détecter et corriger les inconduites du personnel, a dit MSF.