NOUVELLES
21/06/2018 06:54 EDT | Actualisé 21/06/2018 06:54 EDT

États-Unis: la grosse faute dans le titre du décret interdisant la séparation des familles de migrants

Oups...

AFP

Il a fini par reculer. Sous les yeux de sa secrétaire d'État à la Sécurité intérieure, Kirstjen Nielsen, et de son vice-président Mike Pence, Donald Trump a signé ce mercredi 20 juin un décret réclamé de toutes parts depuis plusieurs jours.

LIRE AUSSI
» Donald Trump signe un décret visant à mettre fin aux séparations des familles à la frontière
» Séparation d'enfants migrants: Ottawa durcit le ton envers les États-Unis
» Des enfants migrants drogués sans consentement dans des centres gouvernementaux américains

Dans le bureau ovale, le président des États-Unis a apposé sa signature à un décret interdisant la séparation des familles de migrants présents illégalement sur le sol américain. Mais comme l'ont noté plusieurs journalistes, cet événement d'importance s'est accompagné d'un raté étonnant.

Dans le texte mis en ligne par la Maison-Blanche, le décret comportait effectivement une faute d'orthographe grossière... dès le titre. Le mot le plus essentiel du texte, "séparation", était ainsi mal orthographié dans la première version du texte publiée par la présidence américaine. Un loupé particulièrement malvenu après la montée d'une polémique mondiale quant aux pratiques en vigueur aux États-Unis, qui n'a pas manqué de faire réagir sur les réseaux sociaux.

"La Maison Blanche a mal orthographié "Séparation" en titre du décret."

"Je vous arrête tout de suite..."

"Et forcément, le mot "séparation" est mal orthographié en titre du décret. Parce que pourquoi pas..."