NOUVELLES
20/06/2018 16:00 EDT | Actualisé 20/06/2018 16:35 EDT

Facebook permettra aux administrateurs de groupes de facturer un abonnement

Les montants iront de 4,99$ à 29,99$.

Sarah Mueller, administratrice du groupe «Declutter My Home» (Désencombrer ma maison), créera un sous-groupe payant intitulé «Organize My Home» (Organiser ma maison).
Facebook
Sarah Mueller, administratrice du groupe «Declutter My Home» (Désencombrer ma maison), créera un sous-groupe payant intitulé «Organize My Home» (Organiser ma maison).

Facebook testera les abonnements mensuels à ses groupes, une façon de créer des revenus pour les administrateurs, indique le réseau social dans un billet de blogue publié mercredi.

Selon The Verge, les frais varieront de 4,99$ à 29,99$. Facebook estime ainsi répondre à la demande de plusieurs administrateurs de groupe qui cherchent des façons d'obtenir une rémunération pour s'investir davantage dans leur groupe et d'approfondir le sentiment de communauté chez les membres.

Sur son blogue, Facebook indique qu'il testera sa nouvelle fonction avec Sarah Mueller, administratrice du groupe «Declutter My Home» (Désencombrer ma maison), qui vise à donner des conseils pour assainir les maisons et appartements en se débarrassant des choses inutiles. Un sous-groupe payant intitulé «Organize My Home» (Organiser ma maison) sera mis de l'avant par Mme Mueller, où les membres pourront travailler ensemble sur des projets de petite taille, et auront accès à des listes de contrôle, des tutoriels et des vidéos en direct, entre autres.

TechCrunch indique que pendant la période test, Facebook ne tirera aucun profit de la fonction. Cependant, comme les abonnements seront disponibles sur iOS et Android, ces plateformes tirent 30% des profits d'abonnements la première année et 15% ensuite.

Éventuellement, Facebook pourrait utiliser les abonnements pour enfin monétiser les groupes, qui atteignent un milliard d'usagers à travers le monde.

Les groupes sur l'art d'élever un enfant, la cuisine et le nettoyage des maisons seront les premiers visés par le test.