NOUVELLES
19/06/2018 15:52 EDT | Actualisé 19/06/2018 17:59 EDT

Les États-Unis se retirent du Conseil des droits de l'homme de l'ONU

Lundi, le haut-commissaire aux droits de l'homme de l'ONU a ouvertement critiqué la politique de l'administration Trump sur les enfants migrants.

Mike Segar / Reuters
Photo d'archives de Nikki Haley, l'ambassadrice des États-Unis à l'ONU.

Les États-Unis se retirent du principal organe des Nations unies consacré aux droits de la personne.

L'ambassadrice des États-Unis à l'ONU, Nikki Haley, en a fait l'annonce mardi après-midi à Washington, affirmant que le Conseil des droits de l'homme de l'ONU n'était "pas digne de son nom".

Il y a un an, Mme Haley avait menacé de retirer les États-Unis du conseil à moins que "d'importantes réformes soient réalisées". Elle affirme aujourd'hui que cet appel n'a clairement pas été entendu.

Elle a rappelé la position américaine de longue date voulant que l'organisation de 47 membres ait un parti-pris contre Israël.

Nikki Haley a aussi dénoncé la présence, au sein du Conseil des droits de l'homme, de pays comme la Chine, Cuba et le Venezuela, qui sont accusés de violer les droits de la personne.

La diplomate américaine a tout de même laissé la porte ouverte à la discussion en affirmant que les États-Unis "seraient heureux de revenir".

L'annonce officielle a eu lieu au département d'État en présence du secrétaire d'État Mike Pompeo.

Lundi, le haut-commissaire aux droits de l'homme des Nations unies, Zeid Ra'ad Al Hussein, avait ouvertement critiqué la politique de l'administration Trump qui consiste à séparer les enfants migrants de leurs parents lorsqu'ils arrivent illégalement à la frontière américano-mexicaine.

Depuis l'arrivée au pouvoir de Donald Trump, les États-Unis se sont retirés de plusieurs accords multilatéraux et organisations internationales, dont l'accord de Paris sur le climat, l'UNESCO et l'accord sur le nucléaire iranien. M. Trump menace aussi de déchirer l'Accord de libre-échange nord-américain (ALÉNA) conclu avec le Canada et le Mexique.

À voir également: