NOUVELLES
18/06/2018 14:46 EDT | Actualisé 18/06/2018 14:47 EDT

Coupe du monde de soccer: le trophée Budweiser au coeur d'une petite controverse

La marque de bière a dû réagir aujourd'hui.

Valery Sharifulin via Getty Images

Budweiser respecte "les croyances religieuses de tous les joueurs", a assuré lundi une représentante du brasseur Anheuser-Busch Inbev à l'AFP, quelques jours après le refus du gardien égyptien Mohamed El-Shenawy au Mondial-2018 de recevoir le trophée d'homme du match commandité par la marque de bière.

"Nous respectons les croyances religieuses de tous les joueurs et nous avons travaillé avec la FIFA à mettre en place une procédure pour les joueurs désignés 'homme du match' qui ne souhaitent pas s'afficher avec la marque Budweiser pour des raisons religieuses", a indiqué une porte-parole du groupe brassicole à l'AFP.

Après le match de Coupe du monde entre l'Égypte et l'Uruguay vendredi, le gardien égyptien de 29 ans, intraitable face au buteur de la "Celeste" Luis Suarez, avait été désigné meilleur joueur de la rencontre - malgré la défaite de son équipe (1-0) - mais avait refusé de recevoir le trophée.

"Les joueurs récompensés du prix d'homme du match qui refusent le trophée 'Bud' pour des raisons religieuses recevront quand même tous les honneurs, comme ce fut le cas pour Mohamed El-Shenawy", a affirmé la représentante de la célèbre marque de bière américaine. "Et nous le félicitons pour sa performance."

À voir également: