DIVERTISSEMENT
17/06/2018 09:14 EDT | Actualisé 17/06/2018 09:15 EDT

Les rappeurs de Rapkeb Allstarz font vibrer la Place des Festivals

Le concert mettait en scène plusieurs des gros noms de l’heure du rap québécois.

Pamela Lajeunesse

L'importance accordée au rap québécois par l'édition 2018 des Francos a atteint son paroxysme samedi soir, alors que le spectacle Rapkeb Allstarz a fait courir les foules.

Les rappeurs de Rapkeb Allstarz font vibrer la Place des Festivals

Dans le cadre de ce concert inédit, la majorité des rappeurs de l'heure au Québec, dont Koriass, FouKi, Lary Kidd, Dead Obies, Brown, Alaclair Ensemble et Rymz ont présenté leurs plus grands succès accompagnés par le live-band URBN SCNC XL.

Le public répond présent

Malgré la popularité en pleine croissance du rap québécois, il y a lieu d'être impressionné par la forte réponse des fans de hip-hop à Rapkeb Allstarz.

Alors que Koriass a ouvert le bal avec la pièce Montréal Nord sur les coups de 21 heures, les spectateurs ont continué d'investir le parterre par un flux constant pendant près de 15 minutes après le début de la prestation.

Certaines personnes qui ne désiraient pas faire la file pour emprunter le corridor qui donnait accès aux lieux et qui s'étendait de Maisonneuve à Sainte-Catherine ont même enjambé les clôtures délimitant le passage à l'insu des agents de sécurité, pourtant présents en grand nombre.

À Koriass ont succédé dans l'ordre FouKi, Brown, Lary Kidd, Joe Rocca, Rymz, Taktika, Dead Obies et Alaclair Ensemble. À la surprise générale, quelques-uns de ces rappeurs ont entonné l'un des plus grands classiques de Sans Pression, Territoire Hostile.

Le groupe vétéran Muzion s'est également invité à la fête et a performé son succès La Vi Ti-Neg, qui a semblé enchanter le public.

En dépit de la demande générale, aucun rappel n'a été proposé aux spectateurs et le concert a terminé un peu avant 23 heures.

Une lourde commande

Si le projet d'accompagner tous ces rappeurs à l'aide d'instruments organiques, comme une batterie, une guitare, des cuivres, un synthétiseur et même un xylophone, sur la plus grande scène du festival pouvait paraître ambitieux, les artistes réunis n'ont pas à rougir de leur performance.

Dans un rythme effréné mais des plus fluides, les musiciens d'URBN SCNC XL ont assuré de main de maître les transitions entre les prestations des différents rappeurs. En dépit d'un concert de près de deux heures, il y a eu peu ou pas de temps morts.

Malgré que le rap était le thème prédominant de la soirée, les musiciens ont également par moment eu leurs moments de gloire. Ainsi, le public a eu droit à un solo de xylophone sur la pièce Makeup de FouKi et à un solo de guitare enlevant sur Petit Jésus de Lary Kidd, qui fut assurément l'un des moments forts du spectacle.

La famille du rapkeb

Le spectacle Rapkeb Allstarz a permis de mettre davantage en lumière les liens serrés qui unissent les rappeurs ayant contribué au projet.

Joe Rocca et Snail Kidd de Dead Obies ont par exemple à la fois performé au sein de leur groupe et de leurs projets parallèles. Ce dernier a d'ailleurs rendu hommage à la marque de vêtement OFFICIEL de Lary Kidd en portant l'une de ses créations.

Les collaborations entre les différents artistes présents ont également fusé, alors que le public a notamment eu droit à un duo de Koriass et de FouKi, à une chanson réunissant ce dernier, KNLO et Brown et au couplet d'Imposs, originellement de Muzion, sur la chanson Réel de Joe Rocca.

L'édition 2018 des Francos prendra fin dimanche à l'occasion du concert La musique de STONE: Hommage à Plamondon, qui rend hommage au célèbre parolier Luc Plamondon.