NOUVELLES
17/06/2018 11:29 EDT | Actualisé 17/06/2018 11:29 EDT

Albert Einstein écrivait des pensées racistes dans son journal intime

Une nouvelle traduction de ses carnets de voyage montre un autre aspect du génie scientifique.

Albert Einstein pouvait visualiser l'univers mais avait apparemment du mal à reconnaître l'humanité devant lui.

Une nouvelle traduction des journaux de voyage du génie scientifique montre qu'il a exprimé des opinions racistes et xénophobes en privé, selon la BBC.

Les écrits dans The Travel Diaries d'Albert Einstein: L'Extrême-Orient, la Palestine et l'Espagne, 1922-1923 ont été faites à une période où Einstein a visité le Moyen-Orient, le Sri Lanka (alors connu comme Ceylan), la Chine et le Japon.

Dans un article, il a décrit les Chinois comme "industrieux, sales, obtus" et les a critiqués parce qu'ils "ne s'asseyent pas sur des bancs en mangeant mais s'accroupissent comme les Européens quand ils se soulagent dans les bois feuillus", selon CNN.

Ils sont «une nation bizarre semblable à un troupeau», écrivait-il, «souvent plus comme des automates que comme des gens».

Dans un autre article, Einstein a déclaré qu'«il serait dommage que ces Chinois supplantent toutes les autres races. Pour les gens comme nous, cette seule pensée est indiciblement triste.»

Il a insulté d'autres cultures également. Il a décrit les habitants de Port-Saïd, en Égypte, comme des «Levantins criards et gesticulants de toutes les nuances, qui se jettent sur notre navire. Comme s'ils étaient vomis de l'enfer. "

Le New York Times estime que les articles montrent un côté de l'homme loin de l'humanitaire qui a déclaré des choses comme "Etre Juif moi-même, peut-être que je peux être empathique et comprendre comment les Noirs se sentent victimes de discrimination."

Le rédacteur en chef du livre, Ze'ev Rosenkranz, est d'accord et n'excuse pas les remarques d'Einstein.

"Je pense que beaucoup de commentaires nous semblent assez désagréables - ce qu'il dit à propos des Chinois en particulier", a-t-il commenté à The Guardian. "Ils sont en quelque sorte en contraste avec l'image publique de la grande icône humanitaire. Je pense que c'est assez choquant de les lire et de les contraster avec ses déclarations publiques. Elles sont plus au dépourvu, il n'avait pas l'intention de les publier. "

Certains pourraient soutenir que les commentaires d'Einstein reflètent simplement l'époque, mais Rosenkranz espère que ces journaux intimes inspirent les gens à examiner leurs propres croyances.

"Nous devons regarder nos propres préjugés et attitudes", a-t-il déclaré à CNN. "Nous ne devons pas seulement porter un jugement sur Einstein, mais aussi avoir un regard honnête sur nous-mêmes."

Ce texte initialement publié sur le HuffPost États-Unis a été traduit de l'anglais.