DIVERTISSEMENT
16/06/2018 10:32 EDT | Actualisé 16/06/2018 11:12 EDT

Les fans de Dead Obies submergent la Place des Festivals

Le groupe a présenté beaucoup de nouveau matériel aux fans réunis en grand nombre.

C'est sans le concours de leur membre cofondateur Yes Mccan que Dead Obies ont performé pour une cinquième année d'affilée aux Francos.

Galerie photoLes Dead Obies aux Francos Voyez les images

Malgré l'absence de Mccan, le désormais autoproclamé «Big Five» a semblé combler les inconditionnels rassemblés sur une Place des Festivals remplie à craquer.

L'âge de ceux-ci variait d'ailleurs relativement, alors qu'on pouvait apercevoir au milieu de la foule plusieurs têtes blanches ainsi que quelques poupons. La majorité des spectateurs était cependant âgée de la jeune vingtaine.

Place à la nouveauté

Les rappeurs, dont l'entrée sur scène a été filmée et retransmise sur les écrans géants à partir de leur arrivée sur la rue Ontario, ont fait le pari de présenter beaucoup de matériel inédit à leurs fans réunis en grand nombre.

La décision du quintet s'explique par le fait que Yes Mccan, qui a quitté le groupe afin de poursuivre une carrière solo, prêtait sa voix à la grande majorité des titres de la formation.

Celle-ci n'a donc pas opté pour l'un de ses classiques pour réchauffer la foule, qui semblait un brin perdue à l'écoute de cette nouvelle chanson.

Les spectateurs ont toutefois rapidement retrouvé leurs repères, alors que Dead Obies a poursuivi la soirée avec l'inébranlable Waiting, que les fans réunis ont chanté à cœur joie.

Au fil de la soirée, les classiques de Dead Obies, comme Do or Die, Runnin', Montréal $ud et Jelly ont donc succédé aux titres du prochain album du groupe.

Des invités surprise

Alors que plusieurs spectateurs réunis sur place se demandaient si Yes Mccan allait faire une apparition surprise, ce sont les rappeurs Imposs et Mike Shabb qui sont montés sur scène afin de performer la chanson Réel, présente sur l'album solo de Joe Rocca, French Kiss.

Un public qui en redemande

Après que le groupe eut quitté la scène après ce qui semblait être une dernière chanson, la foule a pu apercevoir sur les écrans géants disposés de part et d'autre de la scène les membres de Dead Obies célébrer leur prestation à l'arrière-scène en sirotant des bouteilles de champagne Veuve Clicquot.

Ce n'était toutefois que partie remise, alors qu'au bout d'un moment, Joe Rocca s'est adressé à la caméra, demandant au public si elle en voulait encore.

Celui-ci en a eu pour son argent, alors que les rappeurs ont offert le succès Monnaie, qu'ils avaient interrompu plus tôt, laissant les fans sur leur faim.

Ont suivi la chanson Showbizz, présente sur l'album solo de Joe Rocca, Break, le dernier single du groupe, et la classique et très punk Tony Hawk.

À la suite de cette dernière, qui a engendré bon nombre de mush pits sur la Place des Festivals, le public a semblé être prêt à dire adieu à ses idoles.

Si la foule a parfois paru un brin déboussolée par l'ordre des chansons, qui faisait tantôt appel à la nostalgie, tantôt à la nouveauté, elle a somme toute semblé satisfaite de l'heure et demie passée en compagnie de Dead Obies.

Le groupe sera de retour sur la Place des Festivals samedi soir dans le cadre de la soirée Rapkeb Allstarz.