NOUVELLES
14/06/2018 16:42 EDT | Actualisé 14/06/2018 16:42 EDT

La preuve de l'existence de matière noire dans des galaxies naines contestée

La nature de la matière noire demeure l'un des plus grands mystères de la physique moderne.

Getty Images

Des astronomes ont remis en cause la validité de la preuve sur l'existence de la matière noire dans des galaxies naines voisines de la Voie lactée, selon une étude publiée jeudi dans la revue Astrophysical Journal.

La présence de matière noire dans notre univers n'a été jusqu'à présent détectée qu'indirectement par ses effets gravitationnels et sa nature demeure l'un des plus grands mystères de la physique moderne.

La matière ordinaire (les atomes), qui compose les étoiles, les planètes, les gaz et les poussières des galaxies, constitue 5% seulement de l'Univers. La matière noire, plus de 25%.

Dans le cas de galaxies naines, les étoiles ont un mouvement beaucoup trop important pour être expliqué uniquement par l'attraction gravitationnelle qu'elles exercent les unes sur les autres. Pour les astronomes, ces mouvements étaient le résultat et donc la preuve de la présence de matière sombre.

Mais selon une équipe d'astronomes de l'Observatoire de Paris, qui ont analysé les propriétés dynamiques des étoiles des galaxies du halo de la Voie lactée, ces mouvements peuvent s'expliquer par l'attraction de la Voie lactée.

En prenant uniquement en compte, la distance de ces galaxies par rapport à la Voie lactée et leur rayon, les chercheurs affirment pouvoir prédire précisément l'agitation des étoiles, ce qui prouve le lien entre les deux.

"Cela signifie qu'en réalité l'attraction de la Voie lactée contrôle l'ensemble des mouvements des étoiles dans ces galaxies naines, et a contrario, que la masse sombre n'y joue aucun rôle", conclut le communiqué.

Selon les chercheurs, leur résultat peut s'appliquer aussi aux galaxies naines proches de la grande galaxie d'Andromède, la voisine de la Voie lactée.