NOUVELLES
14/06/2018 15:13 EDT | Actualisé 14/06/2018 15:13 EDT

Entente pour Hydro-Québec avec les trois distributeurs d'électricité du Massachusetts

Ce contrat devra maintenant recevoir l'approbation du département de l'Énergie du Massachusetts

LightRocket via Getty Images

Hydro-Québec et son partenaire américain ont conclu jeudi une entente avec les trois distributeurs d'électricité du Massachusetts pour approvisionner l'État américain en hydroélectricité pendant 20 ans à compter de 2022.

Ce contrat devra maintenant recevoir l'approbation du département de l'Énergie du Massachusetts, ce qui devrait se faire au cours des prochaines semaines.

La plus importante entente d'approvisionnement décrochée par la société d'État dépendra maintenant de la réalisation du projet New England Clean Energy Connect (NECEC) qui est proposé en collaboration avec Central Maine Power (CMP).

Cette ligne de transport, dont la mise en service est prévue en 2022, doit encore obtenir les approbations nécessaires — dont son permis présidentiel — des deux côtés de la frontière.

Le NECEC constitue l'option de rechange pour le Massachusetts, qui avait à l'origine retenu le projet Northern Pass, qui avait été bloqué dans le New Hampshire plus tôt cette année.

Le coût du projet est évalué à environ 950 millions US aux États-Unis. Le tracé de 233 kilomètres en sol américain doit se rendre jusqu'à Lewiston pour ensuite être relié à un réseau électrique régional. Au Québec, rien n'a encore été dévoilé entourant l'aspect du tracé.

— — —

Voici les principales dates ayant mené à l'entente

27 juillet 2017: Hydro-Québec répond à l'appel d'offres du Massachusetts en proposant six options et trois lignes de transport dans l'espoir de décrocher le plus important contrat d'exportation de son histoire.

25 janvier: Le Massachusetts retient le projet de ligne de transport proposé par Hydro-Québec et son partenaire Eversource dans le cadre d'un contrat d'approvisionnement de 9,45 térawattheures (TWh) par année pendant 20 ans.

1er février: Un électrochoc est infligé au projet Northern Pass puisqu'un organisme du New Hampshire refuse d'octroyer une autorisation essentielle à la réalisation de la ligne de transport.

16 février: Le Massachusetts retient la proposition d'interconnexion New England Clean Energy Connect (NECEC), qui serait réalisée par Hydro-Québec et la société Central Maine Power, comme option de rechange au Northern Pass.

28 mars: C'est finalement le NECEC qui est retenu comme scénario par les autorités du Massachusetts en raison de l'incertitude entourant le Northern Pass.

25 avril: Même si l'entente n'est pas conclue alors que l'échéancier a été fixé au 25 avril, les parties impliquées dans la négociation du contrat font savoir que les pourparlers en sont aux «dernières étapes».