POLITIQUE
14/06/2018 14:13 EDT | Actualisé 14/06/2018 14:13 EDT

Le premier ministre du Nunavut, Paul Quassa, destitué par l'Assemblée législative

Saviez-vous qu'il n'y a pas de parti politique au Nunavut?

Justin Tang/La Presse canadienne
Le premier ministre du Nunavut Paul Quassa et le premier ministre du Canada Justin Trudeau regardent la Flamme du centenaire, devant le Parlement d'Ottawa, au cours d'une cérémonie pour marquer l'ajout d'une plaque représentant le Nunavut. 13 décembre 2017.

IQALUIT, Nunavut — Les députés de l'Assemblée législative du Nunavut ont voté pour destituer le premier ministre, moins d'un an après son arrivée en poste.

Paul Quassa, qui avait été choisi pour diriger le territoire nordique après les élections de novembre, a perdu un vote de défiance jeudi.

Seize membres de la législature ont voté pour sa destitution, trois ont voté contre et deux se sont abstenus.

Le Nunavut est dirigé par un gouvernement de consensus. Il n'y a pas de partis politiques et les membres de la législature choisissent un premier ministre parmi eux.

La motion de défiance avait été présentée par John Main, qui représente la communauté d'Arviat.

Des membres de la législature avaient exprimé leurs préoccupations au sujet du style de leadership de Paul Quassa.

Ils ont reproché à M. Quassa de ne pas avoir consulté régulièrement les membres ne faisant pas partie du cabinet et ont estimé qu'il avait fait des déclarations trompeuses devant l'Assemblée législative.