NOUVELLES
13/06/2018 09:48 EDT | Actualisé 13/06/2018 09:48 EDT

Sénateurs: la copine de Mike Hoffman aurait harcelé celle d'Erik Karlsson

L'ambiance devait être bonne dans le vestiaire des Sénateurs cet hiver!

Getty Images
Photo d'archives d'Erik Karlsson (droite) et de sa femme Melinda.

L'épouse du capitaine des Sénateurs d'Ottawa Erik Karlsson a demandé une ordonnance de protection contre la copine de l'un de ses coéquipiers, en lien avec une histoire de harcèlement et de cyberintimidation.

Dans une demande d'engagement de ne pas troubler la paix présentée le 4 mai en cour à Ottawa, Melinda Karlsson stipule que Monika Caryk a publié des centaines de messages haineux sur internet visant son époux et elle. Caryk est la conjointe de l'attaquant des Sénateurs Mike Hoffman.

«Monika Caryk a prononcé de nombreuses paroles souhaitant que mon enfant meure», a dit Karlsson dans une déclaration sous serment. Le premier enfant du couple, prénommé Axel, est mort-né en mars.

Karlsson allègue également que Caryk «a déjà souhaité ma mort et suggéré que quelqu'un 'brise' les jambes de mon époux pour 'mettre un terme à sa carrière'.»

«Monika Caryk a publié plus de 1000 messages déplacés ou péjoratifs à propos de moi, en tant que professionnelle.»

Jana Chytilova/Freestyle Photography/Getty Images
Monika Caryk, à droite.

Hoffman a nié les allégations dans un communiqué acheminé au quotidien 'Ottawa Citizen'.

«Nous enquêtons sur le dossier en coopération avec la LNH et nous prendrons les mesures nécessaires pour protéger la sécurité et la vie privée de nos joueurs et de leur famille», ont indiqué les Sénateurs dans un communiqué.

Selon le site internet du ministère de la Justice du Canada, un engagement de ne pas troubler la paix est une «ordonnance préventive du tribunal en vertu de laquelle une personne accepte de respecter certaines conditions afin de préserver l'ordre public. Les services de police ont accès à ces outils en vue de protéger le public avant qu'une infraction criminelle ne soit commise.»

Les Karlsson ont été la cible de cyberintimidation en mars. Un commentaire déplacé a été écrit sur une publication du compte Instagram d'Erik Karlsson soulignant l'appui reçu par Melinda et lui à la suite du décès de leur fils.

«Je me sens mal pour le bébé, il n'avait aucune chance avec Melinda qui ingérait des pilules antidouleur chaque jour», a été écrit par un utilisateur nommé sandydandy45.

Elsa via Getty Images
Photo d'archives d'Erik Karlsson et Mike Hoffman.

La réponse de Karlsson laissait entendre qu'il ne s'agissait pas du premier commentaire du genre qu'il recevait.

«Comment oses-tu, a-t-il répliqué. Tu crées des faux comptes et achètes des comptes piratés depuis des mois pour nous harceler, moi et ma femme, mais tu viens encore de te dépasser. Tu es une personne dégoûtante.»

Karlsson a été sélectionné au 15e rang universel par les Sénateurs lors du repêchage de la LNH en 2008, et il est devenu l'un des meilleurs défenseurs du circuit Bettman.

Hoffman est l'un des meilleurs attaquants de l'équipe, après avoir atteint le plateau des 20 buts au cours des quatre dernières campagnes.