NOUVELLES
13/06/2018 15:33 EDT | Actualisé 13/06/2018 15:33 EDT

Les professeurs de l'UQTR ont rejeté l'offre finale et globale de la direction

Vers le dépôt d'une loi spéciale?

UQTR

Les professeurs de l'Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) ont rejeté l'offre finale et globale de la direction.

Cette offre avait été déposée la semaine dernière et le conseil syndical avait recommandé aux membres de la rejeter.

Les 445 professeurs de l'UQTR ont été appelés à voter de lundi à mercredi, rejetant ainsi l'offre à 87 pour cent.

Cette offre finale et globale avait été déposée dans le cadre d'une médiation de la dernière chance, lancée après la menace d'une loi spéciale visant à mettre fin au lock-out des professeurs.

Le lock-out, décrété par la direction de l'UQTR, le 2 mai, avait été levé le 16 mai, après une intervention du premier ministre Philippe Couillard et de la ministre de l'Enseignement supérieur, Hélène David.

Le recteur Daniel McMahon avait affirmé avoir accepté de donner une ultime chance à la médiation après avoir obtenu un «engagement ferme» du premier ministre voulant qu'il y ait dépôt d'une loi spéciale avant la fin de la présente session parlementaire si cela ne se soldait pas par un règlement.