DIVERTISSEMENT
12/06/2018 12:04 EDT | Actualisé 12/06/2018 13:29 EDT

Quand Rosalie Bonenfant se paie solidement la tête des stars et des influenceurs

«Au pire, ça va vous prendre dix secondes à faire, et moi ça va vraiment m’aider quand je vais me masturber l’ego...»

Instagram/rosaliebonenfant

Rosalie Bonenfant a partagé une jolie photo de sa personne admirant un coucher de soleil avec ses quelque 56 000 abonnés Instagram. Le tout accompagné en légende d'un court message humoristique, comme elle a l'habitude de le faire.

Jusqu'ici, tout va bien.

La chroniqueuse s'est ensuite tournée vers sa story Instagram pour parodier les pratiques de même que le ton employés par certains influenceurs sur les réseaux sociaux.

«J'ai un nouveau post sur mon compte. C'est moi avec un petit chapeau qui regarde le coucher de soleil, genre, c'est vraiment super profond, explique-t-elle d'emblée. Et quand je n'ai pas vos likes, je ne me sens pas super bien, donc si vous pouviez aller aimer pour, comme, confirmer toute ma valeur, ce serait vraiment super!»

«Je ne vous cacherai pas que j'ai mis vraiment beaucoup de travail dans cette photo-là pour que vous l'appréciiez, genre. Je sais que mon compte c'est juste des photos de moi, mais en même temps, c'est pour vous, right

Rosalie Bonenfant poursuit en expliquant que sa démarche n'a (évidemment) rien de narcissique avant de conclure sur une note pour le moins cinglante.

«Les vieux, ils risent des likes, mais, comme, les likes, c'est toute, genre. Au pire, ça va vous prendre dix secondes à faire et moi ça va vraiment m'aider quand je vais me masturber l'ego.»

Instagram/rosaliebonenfant

Dimanche dernier, sur le plateau du Beau dimanche, Antoine Bertrand avait également fait une sortie remarquée en expliquant pourquoi il refusait d'étaler sa vie sur les réseaux sociaux.

Rosalie Bonenfant s'est donc savamment payé la tête des gens qui partagent des photos de leur personne sur une base régulière pour inciter ses abonnés - de façon détournée - à aimer une photo d'une personnalité publique... qui partagent des photos d'elle-même sur une base régulière...

Quand l'arroseur s'arrose lui-même? Bien joué, Rosalie, bien joué...

À voir également :