BIEN-ÊTRE
10/06/2018 15:53 EDT | Actualisé 10/06/2018 15:53 EDT

Les 7 questions les plus souvent posées aux sexologues

Quelles questions sont les plus populaires?

Getty Images

Les sexologues connaissent les désirs les plus érotiques de leur patient et de leurs insécurités les plus profondes.

Sans surprise, ces professionnels ont l'habitude d'en savoir beaucoup sur les corps, les relations et les fantasmes des patients.

Quelles questions sont les plus populaires? Voici les sujets les plus souvent abordés.

1. Suis-je normal?

Les gens veulent constamment savoir si ce qu'ils font et ressentent à l'intérieur ou à l'extérieur de la chambre à coucher est «normal». Les questionnements vont du niveau de leur désir à la forme et la taille de leurs organes génitaux. La sexologue Shannon Chavez a expliqué au HuffPost que d'essayer de se conformer aux standards sexuels peut provoquer la détresse chez certaines personnes.

«La plupart des gens sont si soulagés d'apprendre qu'ils ne sont pas les seuls à avoir un problème sexuel ou que d'autres ont posé ces questions», a-t-elle mentionné. «J'ai vu des gens tellement contents lorsqu'ils ont réalisé que rien ne clochait chez eux et qu'ils peuvent apprécier le sexe "comme tout le monde".»

2. Puis-je apprendre comment avoir un orgasme?

«Comment avoir un orgasme?», est une question invariablement posée dans le bureau de la sexologue Vanessa Marin. Elle a même créé un cours en ligne, nommé Finishing School, qui est conçu pour apprendre aux femmes comment y parvenir.

«Si vous n'avez pas encore eu votre premier orgasme, il est important de savoir que l'orgasme est une science», a-t-elle dit. «Comme tout dans la vie, il faut du temps, de la patience et de la pratique pour apprendre. Heureusement, l'orgasme est l'une des choses les plus amusantes à pratiquer.»

Certains facteurs physiques, comme les problèmes gynécologiques et certains problèmes psychologiques, peuvent rendre l'orgasme particulièrement difficile à atteindre pour certaines femmes. Pour d'autres, c'est seulement une question d'éducation. Apprendre certaines techniques, jouer avec des jouets sexuels ou explorer vos fantasmes pourrait vous aider à y arriver.

3. Comment puis-je faire atteindre l'orgasme à quelqu'un d'autre?

Le sexe n'est pas une réussite seulement si les deux partenaires ont eu un orgasme, mais c'est certainement très apprécié. Beaucoup de gens -en particulier les femmes- ne peuvent pas avoir un orgasme seulement par la pénétration. Certaines personnes ont besoin de beaucoup de préliminaires et d'autres ont besoin d'une stimulation du clitoris.

Chaque partenaire doit trouver le moyen le plus efficace pour lui et ensuite communiquer avec son partenaire. Comme le sexologue Stephen Snyder le rappelle à ses patients, chacun est responsable de son orgasme.

4. Mon pénis est-il trop petit?

La taille n'a pas autant d'importance que certains hommes croient. Mais cela n'empêche pas les patients masculins de venir chercher une confirmation au bureau de Chavez. Elle a expliqué que les pénis vus dans les films pornographiques ont donné aux hommes une image déformée d'un vrai pénis.

5. Mon conjoint ne veut plus avoir de relations sexuelles. Qu'est-ce qui cloche?

Dans une relation à long terme, les fluctuations du désir sexuel sont normales. Mais quand votre vie sexuelle est inexistante et que votre mari ou votre femme commence à devenir davantage un colocataire qu'un amoureux, il est probablement temps de chercher la racine du problème. Snyder reçoit fréquemment cette plainte de la part de conjoints affamés de sexe dans son bureau.

«Il y a de nombreuse causes possible», a déclaré Snyder. «Les hommes ont un point commun. Ils ont peur de décevoir leurs partenaires. Une fois qu'elle est déçue, ils se retirent souvent émotionnellement et sexuellement afin de protéger leur fierté.»

Pour les femmes, le stress et l'épuisement peuvent souvent nuire au désir.

6. Est-ce qu'un couple peut survivre à l'infidélité?

Relancer sa relation après une aventure extraconjugale n'est pas une mince affaire. Rétablir un lien de confiance prend du temps et des efforts considérables de la part des deux partenaires. Lorsque des couples se présentent au bureau de la sexologue Sari Cooper, ils se demandent souvent s'ils peuvent traverser cette épreuve.

«Quand un couple vient en thérapie, il y a généralement beaucoup de rage, de douleur, de honte, de culpabilité et de terreur que leur relation est sur le point d'imploser». «Notre travail consiste à stabiliser suffisamment le couple pour permettre au partenaire ayant eu une aventure d'être honnête et clair sur ses intentions. Ensuite, déterminez comment exprimer les remords, rétablir la confiance étape par étape et prendre le temps d'écouter la douleur causée à leur partenaire», a expliqué la sexologue du Center for Love and Sex NYC.

Cooper travaille également avec le couple pour comprendre ce qui a conduit à l'infidélité en premier lieu, mais d'une manière qui ne place pas de blâme un partenaire en particulier.

«Souvent, un couple a cessé d'avoir des rapports sexuels et même d'en discuter, d'autres fois le lien émotionnel a été lentement usé en raison de l'attention portée à l'éducation des enfants, de l'intensité des exigences professionnelles ou d'un traumatisme», a-t-elle expliqué.

7. Comment garder notre vie sexuelle active?

Une vie sexuelle saine exige du travail, ça n'arrive pas par hasard. Beaucoup de couples luttent pour conserver l'étincelle sexuelle vivante en pensant que ça se produit naturellement, a dit Marin.

«Avoir à faire n'importe quelle sorte d'effort dans votre vie sexuelle est considéré comme un signe que quelque chose ne tourne pas rond dans une relation», a-t-elle expliqué. «C'est très loin de la vérité. Ça exige des efforts. Si vous voulez une vie sexuelle active et satisfaisante, vous devez travailler en équipe pour que ça reste excitant.»

Ce texte initialement publié sur le HuffPost États-Unis a été traduit de l'anglais.