NOUVELLES
08/06/2018 16:53 EDT | Actualisé 08/06/2018 22:00 EDT

Ce propriétaire déverse les déchets de ses ex-locataires devant leur nouveau logement

On récolte ce que l'on sème!

Qui sème le vent, récolte la tempête. Ce mardi 5 juin, après avoir découvert l'état lamentable dans lequel ses anciens locataires lui ont laissé le logement qu'il leur avait loué, un propriétaire a décidé d'employer la méthode forte pour se venger. Le bailleur résidant dans l'Aisne a choisi la technique du "retour à l'envoyeur", en déversant les déchets de ses ex-hôtes devant leur nouveau domicile.

Relayée sur Facebook par le propriétaire lui-même, la vidéo de l'opération a déjà été vue plus de 200.000 fois par des internautes qui, ébahis devant cette stratégie, se félicitent de la vengeance.

L'histoire remonte au vendredi 1er juin lorsque Thomas Ravaux, un habitant de la région des Hauts-de-France qui louait une maison dans la petite commune de Rozoy-sur-Serre (Aisne), a découvert l'état de délabrement de sa maison. Partis, ces derniers ont laissé l'habitat sens dessus dessous. En témoignent les photos postées par le bailleur sur son Facebook qui montrent, entre autres, des montagnes d'ordures et du matériel cassé.

Ce jeudi 7 juin, Le HuffPost s'associe au CNRS pour déchiffrer l'actualité du jour. Pour chaque article publié, la rédaction a réfléchi à une question surprenante à poser à un scientifique, afin de mieux comprendre l'actualité. Découvrez plus bas sa réponse.

"Voilà comment je récupère un logement après 14 mois d'impayés. Merci aux locataires de l'appartement. Vivre avec 3 enfants comme ça chapeau!!! Sans oublier la nourriture perdue dans le frigo offert par les restos du cœur! Honte à vous!", n'a pas manqué de légender le propriétaire en bas de la dizaine de clichés qui révèlent les différentes pièces de la maison, toutes plus insalubres les unes que les autres.

"Courage à votre nouveau propriétaire qui vous loue une maison à Brunehamel!!" a également ironisé Thomas Ravaux.

Quatre jours après cette malheureuse découverte, le propriétaire n'a pas tardé à répliquer en employant une méthode radicale. Déjà employée depuis quelques années par un maire de l'Oise, cette tactique sans scrupule consiste à déverser toutes les ordures de ces anciens locataires devant leur tout nouvel habitat.

Sur la vidéo, on peut observer un tracteur-benne décharger une vague de détritus devant un domicile.

Contacté par Le HuffPost, Thomas Ravaux a tenu à préciser les relations qu'il entretenait avec ses anciens locataires ainsi que les circonstances dans lesquelles ces derniers ont quitté le logement. Le propriétaire affirme ne même pas avoir été prévenu par ses ex-hôtes de leur départ du domicile. C'est un courrier de la CAF qui lui a appris leur départ selon ses dires.

Thomas Ravaux a été averti de l'état de son logement par "un autre locataire qui habite dans la maison et qui commençait à être incommodé par les odeurs." Après plusieurs tentatives de contacts avec ses hôtes qui "ne répondaient jamais" à ses lettres, "n'ouvraient jamais la porte ou se sauvaient s'il les croisait dans la rue", le propriétaire n'a pu finalement parvenir à rentrer en contact avec ses anciens locataires.

Après avoir fait un état des lieux de son logement avec un huissier, le coût des dégâts serait, selon ses dires, estimé entre 12 000 et 15 000 euros.