BIEN-ÊTRE
08/06/2018 09:10 EDT | Actualisé 08/06/2018 11:50 EDT

Anthony Bourdain adorait le Québec, et le Québec le lui rendait bien

«J'adore Montréal! C'est mon endroit préféré au Canada.»

L'annonce du décès du célèbre chef et animateur américain Anthony Bourdain a secoué le monde de la gastronomie, vendredi matin.

De son propre aveu, le coloré personnage «adorait Montréal».

«C'est mon endroit préféré au Canada. Les gens qui vivent ici sont des vrais fous qui ont du chien ("tough crazy bastards")», avait-il déclaré en 2013 alors qu'il tournait un épisode de sa série télévisée Parts Unknown dans la Belle Province.

Bourdain aimait le Québec, et le Québec le lui rendait bien.

Vendredi matin, plusieurs chefs et restaurateurs ont dit être attristés par son présumé suicide.

Le chef David McMillan du restaurant montréalais Joe Beef - qui a souvent participé à l'émission de Bourdain en compagnie de son collègue Fred Morin - lui a rendu un hommage très sobre sur Twitter, ne partageant qu'un carré noir lorsqu'il a appris la nouvelle.

Son collègue Fred Morin, lui a rendu hommage à sa façon, sans jamais le nommer.

«Je détestais ses clés de jambes, mais il était loyal et gentil.»

«Va voir mon ami John, il va te trouver des huîtres délicieuses. Mais ne touche pas à sa playlist

Anthony Bourdain avait aussi beaucoup de respect pour le chef Martin Picard, qu'il avait d'ailleurs visité à son restaurant, Au Pied de Cochon, dans un épisode de son émission No Reservations sur le Travel Channel.

Dans un segment AMA (Ask Me Anything) sur le réseau social Reddit en 2013, il avait qualifié Picard de «génie».

L'année précédente, il avait aussi fait une sortie publique contre le magazine Maclean's, qui n'avait pas inclus les restaurants Joe Beef et Au Pied de Cochon dans son palmarès des meilleurs restaurants au Canada.

Son amour pour la cuisine québécoise et canadienne a aussi inspiré une nouvelle génération de cuisiniers.

Robert Penny, aka Bob le chef, a affirmé que Bourdain avait eu une grande influence sur sa carrière, même s'il n'a jamais eu l'occasion de le rencontrer.

À voir aussi: