NOUVELLES
06/06/2018 16:17 EDT | Actualisé 06/06/2018 16:17 EDT

Les plages du Jour-J à l'époque et aujourd'hui - des photos incroyables rassemblant passé et présent

Quelque 10 000 alliés ont été tués ou blessés le premier jour du débarquement.

Reuters
The former Juno Beach D-Day landing zone, where Canadian forces once came ashore, in Saint-Aubin-sur-Mer, France. Once a scene of death and destruction, now a tourist's paradise.

Il y a 74 ans aujourd'hui, l'invasion de l'Europe par les Alliés, qui entraînerait la fin de la Seconde Guerre mondiale et la défaite du nazisme, débutait sur les plages de Normandie en France.

Aujourd'hui, ces mêmes étendues de sable accueillent des baigneurs et des touristes et, mis à part un étrange bunker, il reste peu de preuves sur les 156 000 soldats qui ont participé à l'opération Overlord, la plus grande opération maritime de l'histoire.

Le premier ministre Winston Churchill l'a décrite comme: "Sans doute la plus compliquée et la plus difficile qui ait jamais eu lieu".

Quelque 10 000 hommes alliés ont été tués ou blessés le premier jour.

Reuters
Tourists walk by where the body of a dead German soldier that once lay in the main square of Place Du Marche in Trevieres after the town was taken by US troops who landed at nearby Omaha Beach in 1944.

Cela marquait le début d'une campagne de 80 jours pour libérer la Normandie, impliquant trois millions de soldats et coûtant la vie à 250 000 personnes.

Reuters
Beach goers walk past a captured German bunker overlooking Omaha Beach near Saint Laurent sur Mer.

L'invasion initiale était prévue pour le 5 juin, mais le mauvais temps l'a retardée de 24 heures. Tout retard supplémentaire aurait pu entraîner l'annulation de toute l'opération, les marées saisonnières étant cruciales pour le plan.

Reuters
Where Canadian troops once patrolled in 1944 after German forces were dislodged from Caen, shoppers now walk along the rebuilt Rue Saint-Pierre in Caen, which was destroyed following the D-Day landings.

Parmi les troupes qui ont pris part à l'invasion initiale, 61 715 étaient britanniques, 73 000 américaines et 21 400 canadiennes.

Reuters
Farmer Raymond Bertot, who was 19 when allied troops came ashore in 1944, stands where US Army troops once made battle plans on his property near the former D-Day landing zone of Utah Beach in Les Dunes de Varreville.

La première étape de l'invasion, l'opération Neptune, a duré du 6 au 30 juin et a impliqué 6 939 navires.

Reuters
Children walk over the remains of a concrete wall on the former Utah Beach D-Day landing zone, once a vital means of defence for US Army soldiers.

Les Alliés ont débarqué sur cinq plages différentes dont le nom de code est Juno, Gold, Omaha, Utah et Sword.

Reuters
A farm field remains where German prisoners of war, captured after the D-Day landings in Normandy were once guarded by US troops at a camp in Nonant-le-Pin, France.

En cinq jours, 326 547 soldats et 104 428 tonnes de matériel ont été amenés sur la côte de Normandie. Des ports entiers et des tuyaux pour transporter le carburant ont été transportés à travers la Manche.

Reuters
In 2014, tourists stroll by where the 2nd Battalion US Army Rangers once marched to their landing craft in Weymouth, England June 5, 1944.

Environ 20 000 soldats des troupes alliées aéroportées ont également été envoyés en France pour capturer des objectifs stratégiques clés tels que des ponts et des routes.

Reuters
Where US Army reinforcements once marched on June 18, 1944, tourists now tread the same path to the beach near Colleville sur Mer, France.

Une vaste campagne de déception avait été lancée dans les mois précédant le jour J pour tromper les Allemands en leur faisant croire que l'invasion aurait lieu autour du Pas-de-Calais.

Reuters
Tourists top up their tans where the members of an American landing party once assisted troops whose landing craft was sunk by enemy fire off Omaha beach in 1944.

Environ 15 000 civils français ont également été tués pendant la campagne de Normandie, à la fois par des bombardements alliés et des combats entre les forces terrestres alliées et allemandes.

Reuters
Holidaymakers enjoy the sunshine, while on June 6, 1944 US reinforcements landed on Omaha beach during the Normandy D-Day landings near Vierville sur Mer, France.

Ce texte initialement publié sur le HuffPost Royaume-Uni a été traduit de l'anglais.