BIEN-ÊTRE
06/06/2018 10:15 EDT | Actualisé 06/06/2018 10:25 EDT

Des chats oubliés pendant 22 jours dans un véhicule de la Humane Society d'Edmonton

Les chats étaient déshydratés, affamés et leurs pattes avaient été brûlées par leur urine.

oksy001 via Getty Images
Photo d'illustration.

Un groupe de défense des animaux réclame une enquête indépendante après que trois chats ont été oubliés dans un véhicule d'un refuge pour animaux d'Edmonton pendant 22 jours.

La Humane Society d'Edmonton affirme avoir procédé à une enquête interne pour s'assurer que des incidents du genre ne se reproduisent pas, mais la directrice de l'organisme Animal Justice, Camille Labchuk, estime que ce n'est pas suffisant.

«Il y a un conflit d'intérêts assez sérieux à mon avis parce que la Humane Society d'Edmonton doit enquêter sur elle-même», a-t-elle indiqué mardi.

La société a indiqué lundi que les chats ont été transférés vers un autre refuge d'Edmonton le 27 mars, mais trois animaux ont été laissés dans le véhicule par erreur.

Les animaux n'ont été retrouvés que le 18 avril, alors que des employés organisaient un autre transfert.

Okssi68 via Getty Images
Photo d'illustration.

Les chats étaient déshydratés, affamés et leurs pattes avaient été brûlées par leur urine. Ils ont toutefois tous reçu leur congé de l'hôpital vétérinaire et été adoptés.

La société a déclaré qu'elle avait évalué tous les employés impliqués et révisé ses procédures.

Selon Camille Labchuk, des agents provinciaux devraient être responsables d'enquêter et de sévir lors de telles offenses.

«En 2018, nous comptons encore principalement sur les organismes de charité privés pour faire respecter les lois contre la cruauté animale et, à notre avis, ce n'est plus suffisant», a-t-elle conclu.

Cet article de The Canadian Press a été traduit de l'anglais par le HuffPost Québec.