NOUVELLES
04/06/2018 06:49 EDT | Actualisé 05/06/2018 05:39 EDT

G7 de Charlevoix: Melania Trump n'accompagnera pas son époux, rompant avec la tradition

La première dame n'a pas été vue depuis le 10 mai.

Dans cette photo du 24 avril, Melania Trump apparait aux côtés de son époux à l'occasion d'un dîner d'État en l'honneur du président français Emmanuel Macron.
Brian Snyder / Reuters
Dans cette photo du 24 avril, Melania Trump apparait aux côtés de son époux à l'occasion d'un dîner d'État en l'honneur du président français Emmanuel Macron.

La première dame des États-Unis, Melania Trump, ne se joindra pas à son mari au sommet du G7, à La Malbaie, cette semaine.

Sa porte-parole Stephanie Grisham a confirmé qu'elle n'accompagnera pas non plus Donald Trump lors de sa rencontre avec le leader nord-coréen, Kim Jong-un, prévue le 12 juin à Singapour.

Le professeur de sciences politiques à l'Université de Scranton, en Pennsylvanie, Jean Harris comprend que la première dame ne se rende pas à Singapour puisqu'elle n'aurait aucun rôle défini dans un contexte aussi tendu.

Il s'étonne toutefois de son absence au G7, car de tels sommets comprennent toujours un programme pour les conjointes - et conjoint, dans le cas de la chancelière allemande, Angela Merkel - des dirigeants réunis. Leur présence est attendue, explique le professeur, pour aider à mettre en valeur la région hôte et construire de nouveaux liens entre ceux qui sont à la tête des plus grandes démocraties au monde.

AFP/Getty Images
Melania Trump avait accompagné le président américain au sommet du G7 l'an dernier, à Taormina en Italie.

Cette absence de Melania Trump ragaillardit les adeptes de la théorie selon laquelle la première dame ne veut plus apparaître au bras de Donald Trump dans la foulée des allégations sur son infidélité.

M. Harris croit qu'elle évite plutôt ce déplacement afin de se remettre de la chirurgie qu'elle a subie le 14 mai dernier pour un problème rénal "bénin".

Elle a d'ailleurs réalisé lundi sa première apparition publique depuis l'intervention, trois semaines plus tôt, dans le cadre d'une réception en l'honneur de militaires blessés.

Melania Trump avait accompagné le président l'année dernière au sommet du G7 en Italie, de même qu'au forum du G20 en Allemagne, même si elle avait passé une bonne partie de ce séjour dans sa chambre d'hôtel en raison de violentes manifestations.

Il n'aurait pas s'agit de son premier voyage officiel au Canada. Elle était de passage à Toronto en septembre, à l'occasion des Jeux Invictus. Elle était alors allée à la rencontre du premier ministre Justin Trudeau, de son épouse Sophie Grégoire et de leurs deux enfants aînés.

Melania Trump et Sophie Grégoire avaient également pris part à la réunion entre leurs deux maris à la Maison-Blanche le mois suivant.

La première dame a jusqu'à présent participé à la plupart des voyages de Donald Trump à l'étranger. Elle avait cependant passé son tour lors du Forum économique mondial à Davos, en Suisse, de même que lors des deux derniers arrêts de la tournée effectuée par le président américain en Asie. Elle l'avait suivi au Japon, en Corée du Sud et en Chine, mais elle était restée derrière lorsqu'il s'est envolé vers le Vietnam et les Philippines.

Les responsables de l'organisation du G7 à La Malbaie n'ont pas précisé ce qui est au programme cette année pour les partenaires des dirigeants mondiaux. Parmi les activités possibles: une excursion en bateau sur le fleuve Saint-Laurent, une tournée des galeries d'art de la région, de même qu'une dégustation de mets locaux.

Lors du dernier sommet, en Sicile, on leur avait fait survoler le mont Etna en hélicoptère et l'année précédente, au Japon, une visite dans un sanctuaire shinto leur avait été réservée.