POLITIQUE
04/06/2018 11:40 EDT | Actualisé 04/06/2018 11:40 EDT

Le fédéral investit 453 millions $ dans le transport en commun à Montréal

La somme s'ajoute aux 367 M$ déjà annoncés par Québec.

Mélanie Joly
Olivier Robichaud
Mélanie Joly

Le gouvernement fédéral a annoncé son appui financier pour 26 projets de la Société de transport de Montéral (STM), lundi. Ce sont 453 millions $ qui seront investis dans le réseau de transport en commun montréalais.

Les fonds proviennent du Fonds de l'infrastructure pour le transport en commun. Ils serviront à financer plusieurs projets qui sont déjà entamés et qui se termineront avant le 31 mars 2020.

Une partie du garage Côte-Vertu, qui logera des wagons de métro sur la ligne orange, sera financé par Ottawa à hauteur de 87,6 M$. Le nouveau centre de transport Bellechasse, qui sera équipé pour accueillir des autobus hybrides et électriques, recevra 18,7 M$.

«En investissant dans d'importants projets comme ceux-ci à Montréal, notre gouvernement aidera les résidents à se déplacer plus facilement, rendra notre air plus propre et créera des emplois bien rémunérés pour les Québécois et les Canadiens», a affirmé la ministre Mélanie Joly, au nom du ministre des Infrastructures, Amarjeet Sohi.

Le fédéral financera aussi l'achat de 400 autobus, dont 34 autobus électriques, qui remplaceront des véhicules en fin de vie. Il ne s'agit donc pas des 300 nouveaux autobus commandés à la demande de la mairesse Valérie Plante, puisque ceux-ci ne seront pas entièrement reçus avant la date limite du programme. Les mesures transitoires pour loger ces véhicules d'ici 2023 sont également exclues.

Boogich via Getty Images

Le mois dernier, la mairesse Plante affirmait que les deux paliers de gouvernement se sont manifestés pour financer ces projets. La valeur de ces investissements n'est toutefois pas connue. Les mesures transitoires coûteront 170 M$.

Les montants à investir pour le prolongement de la ligne bleue du métro n'ont pas été précisés lundi. La participation fédérale dans ce projet sera annoncée lors du dévoilement de la phase 2 du Fonds de l'infrastructure pour le transport en commun.

En plus des 453 M$ annoncés lundi, le gouvernement provincial s'est déjà engagé à la hauteur de 367 M$ pour les 26 projets retenus. L'Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM), responsable de coordonner le transport dans le Grand Montréal, complétera le financement avec une somme de 17,5 M$.