POLITIQUE
03/06/2018 09:18 EDT | Actualisé 03/06/2018 21:25 EDT

Bataille de ruelle entre Vincent Marissal et Jean-François Lisée

Ça joue dur dans Rosemont...

HuffPost Québec/PC

La campagne électorale dans Rosemont a pris des allures de combat de ruelle, hier.

Dans une publication sur sa page Facebook, le candidat de Québec solidaire a relaté une rencontre qu'il a eue avec le chef du Parti québécois et député de Rosemont, Jean-François Lisée, hier, lors d'une vente de garage dans une ruelle du comté montréalais.

«Petit malaise (c'est la première fois que nous nous rencontrons depuis que j'ai fait le saut en politique). Gros malaise, même, lorsque le député sortant de Rosemont, m'a lancé, devant ma femme, mes enfants, mes beaux-parents et mes voisins: "T'as trouvé une nouvelle façon de faire de l'argent!"», a écrit Vincent Marissal.

L'ancien journaliste et lobbyiste a par la suite estimé qu'il devait réagir publiquement «surtout que ma famille, mes amis et mes voisins n'ont pas, dans une fête familiale, à devenir les victimes collatérales de batailles politiques qu'ils ne mènent pas eux-mêmes. Me semble que c'est pas la base de la décence».

Lisée a expliqué qu'«une fois la surprise passée», il l'a salué, lui a serré la main et lui a demandé en «souriant» s'il avait «trouvé une nouvelle façon de faire de l'argent» en faisant référence aux médias qui ont rapporté cette semaine «qu'il a rompu son lien d'emploi avec une firme de lobbyiste». La conversation s'est poursuivie sur un ton «amical», a-t-il expliqué au HuffPost Québec.

Il n'a pas fait mention de sa rencontre avec son adversaire sur les réseaux sociaux.

Jean-François Lisée a également été critiqué pour une blague jugée de mauvais goût sur la porte-parole de Québec solidaire, Manon Massé. À l'émission radiophonique La soirée est (encore) jeune, il a tenté l'humour en comparant les rôles de Manon Massé et de Véronique Hivon. «Moi, je suis le chef, je ne suis pas porte-parole, Veronique [Hivon] est la vice-cheffe, ce n'est pas la porte-parole. En plus, contrairement à Manon, elle n'a pas de moustache», avait-il dit. Il avait présenté ses excuses plus tard en soirée.

📣 LES ÉLECTIONS SUR FACEBOOK
Vous ne voulez rien manquer de la campagne électorale à venir?
Cliquez ici pour devenir membre de notre groupe
«Québec 2018: les élections provinciales»!