BIEN-ÊTRE
01/06/2018 14:23 EDT | Actualisé 01/06/2018 14:27 EDT

Arrêtez de prendre des photos pendant les concerts, dit la science

Ce n'est pas seulement dérangeant, cela affecte votre capacité à vous souvenir de l'événement.

Getty Images/EyeEm

Avec la popularité grandissante des téléphones munis d'un appareil photo, il est devenu commun d'utiliser ces appareils pour immortaliser chaque détail de notre vie.

Pourtant, au moment où vous sortez votre téléphone afin de prendre une photo ou de filmer un spectacle, vous pourriez altérer votre capacité à vous en souvenir.

Lorsque vous sortez votre téléphone et prenez une photo, votre cerveau ne se sent plus obligé de se souvenir du moment capturé par celui-ci.

Ce phénomène se produit aussi entre deux humains. C'est ce qui permet à nos cerveaux de «partager» des souvenirs avec des amis proches ou des membres de notre famille afin de réduire l'obligation du cerveau à se souvenir de tout.

Dans le dernier numéro du Journal of Applied Research in Memory and Cognition, Julia Soares et Benjamin Storm de l'Université de Californie ont détaillé une expérience qu'ils ont menée sur ce phénomène.

En s'inspirant de la chercheuse Linda Henkel, qui a également écrit sur ce sujet, les deux universitaires ont voulu savoir si c'était simplement l'acte de prendre la photo ou le fait que nous savions qu'il y avait un enregistrement permanent du moment qui provoque cet effet sur le cerveau.

Au cours de l'expérience, ils ont déterminé trois groupes de personnes et leur ont demandé de prendre des photos de différentes manières. Le premier groupe a pris des photos sur l'application autodestructrice Snapchat, les membres du deuxième groupe ont pris des photos sur leur téléphone, puis supprimé les images. Les membres du dernier groupe ont aussi pris des photos sur leur téléphone, mais ont gardé les images.

stockcam via Getty Images

Durant l'étude, ils ont constaté que dans les trois cas, les participants se souvenaient moins de l'événement qu'ils photographiaient. C'était un dénouement insoupçonné.

L'article explique que «ces résultats sont incompatibles avec l'hypothèse de base».

Selon Soares et Storm, l'utilisation de nos téléphones suffit à nous empêcher de nous souvenir d'un événement.

Qu'est-ce que cela signifie? Que vous utilisiez Snapchat ou que vous preniez une photo et la sauvegardiez, vous vous souviendrez moins du moment que si vous en faisiez l'expérience sans votre téléphone.

Ce texte initialement publié sur le HuffPost Royaume-Uni a été traduit de l'anglais.