POLITIQUE
31/05/2018 12:22 EDT | Actualisé 31/05/2018 12:22 EDT

Ottawa ouvert à des mises en garde sanitaires directement sur les cigarettes

Cette cible ambitieuse fait partie de la stratégie canadienne de lutte contre le tabagisme.

THE CANADIAN PRESS/Paul Chiasson

La ministre fédérale de la Santé aimerait que le pourcentage de fumeurs au Canada passe de 15 pour cent aujourd'hui à moins de cinq pour cent d'ici 2035.

Cette cible ambitieuse fait partie de la stratégie canadienne de lutte contre le tabagisme annoncée lors de la Journée mondiale sans tabac, jeudi.

Ginette Petitpas Taylor s'est par ailleurs prononcée en faveur de mises en garde sanitaires inscrites directement sur la cigarette. Elle précise que son ministère étudie actuellement cette mesure qu'elle qualifie tout de même d'«audacieuse».

La ministre Petitpas Taylor précise que l'enveloppe de 80,5 millions $ prévue dans le plus récent budget fédéral sera utilisée pour inciter davantage de Canadiens à cesser de fumer.

Environ 4 millions de Canadiens fument encore aujourd'hui — et 45 000 en meurent chaque année.

La ministre a annoncé à Montréal, jeudi, que des investissements seront réalisés pour protéger les jeunes, pour financer la recherche scientifique et pour réduire le tabagisme dans les communautés autochtones, où les taux sont considérablement plus élevés.